Politique

Un collectif corrézien a composé une chanson pour la reconnaissance du vote blanc

Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin lundi 27 mars 2017 à 17:46

De gauche à droite Christian Eymery, Béatrice Sibille-Eymery et Roger Amoros espèrent que la chanson fera le buzz
De gauche à droite Christian Eymery, Béatrice Sibille-Eymery et Roger Amoros espèrent que la chanson fera le buzz © Radio France - Philippe Graziani

Des Corréziens ont écrit une chanson dédiée au vote blanc ."Je vote blanc" demande la reconnaissance du vote blanc comme un vote exprimé. On la trouve sur un CD qui vient de paraître et qui sera diffusé par les différentes associations nationales qui militent pour cette reconnaissance du vote blanc.

Il n'y en avait encore jamais eu une dans le genre en France. Elle s'intitule tout simplement "Je vote blanc". Elle est déclinée en version masculine et en version féminine pour respecter la parité. C'est un collectif basé en Corrèze qui en est l'auteur. "Ecouter Voir" réunit des amis résident tous autour de Chamberet et Meilhards, tous unis par le désir de faire reconnaître le vote blanc. Un problème qui a "touché au cœur" de Béatrice Sibille-Eymery. "Il m'est arrivé de voter un peu contre mes choix parce qu'il n'y avait aucune autre possibilité".

Que seraient les Restos du Coeur sans leur chanson ?"

L'idée de composer une chanson est venue notamment de Roger Amoros, membre du collectif et auteur compositeur professionnel. Car une chanson permet de faire passer facilement un message, explique-t-il. "Que seraient les Restos du Cœur sans leur chanson". C'est lui qui en a composé les paroles et la musique, en lien avec les membres du collectif. Des amis professionnels ont assuré le chant et la partition. Les chœurs sont en revanche entièrement chantés par les adhérents de "Écouter Voir". C'est également un autre membre du collectif Christian Eymery qui a réalisé les photos, la jaquette du CD et en plus un clip pour Youtube.

Une diffusion nationale grâce aux autres associations

Le CD a été tiré à mille exemplaires pour commencer et sera vendu par les associations nationales militant elles-aussi pour la reconnaissance du vote blanc. On le trouvera aussi sur le site internet du collectif, chanson-jevoteblanc.fr, au prix de 8 euros. On peut écouter la chanson également sur Youtube et sur le compte Facebook qui lui est consacré. Mais les membres du collectif ne cherchent pas à en tirer vraiment un bénéfice, mais à tout le moins de rentrer dans leur frais. Roger Amoros espère même que la chanson soit téléchargée par le maximum de monde. Qu'elle fasse le buzz !