Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : La disparition de Johnny Hallyday

Un concert en hommage à Johnny Hallyday tourne à la polémique politique

dimanche 14 janvier 2018 à 6:39 Par Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Drôme Ardèche

Le maire de Viviers refuse de mettre à disposition les moyens de communication de la ville pour le concert d'hommage à Johnny Hallyday. Un concert organisé par une association politique explique Christian Lavis.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp -

Viviers, France

Le concert d'hommage à Johnny Hallyday ce dimanche au centre culturel de Viviers fait grincer des dents le maire de la ville. Christian Lavis, sans étiquette explique que cette salle d'un peu plus de 500 places a été retenue au départ par l'association "La France profonde/Sauvons notre pays" pour une journée de travail. Au programme: signature de l'alliance avec la Ligue du Midi, un parti politique identitaire, galette des rois et réunion publique. 

Un concert hommage rajouté après la mort de l'idole des jeunes 

Cette journée de travail est prévue de longue date. Après la mort de Johnny Hallyday, le 5 Décembre dernier, le responsable de cette association Alain Barnier décide d'y rajouter un concert.  Il fait appel à un des sosies de Johnny Hallyday, Richy qui assurera une heure et demi de chanson du chanteur.  Alain Barnier, exclu du Front National est le fondateur de cette association sur laquelle il s'est appuyé pour se présenter aux dernières élections législatives. Mais il se dit aussi fan de Johnny et c'est à ce titre qu'il a rajouté un concert. Reste que c'est l'association qui va encaisser le prix des entrées. Selon Alain Barnier, les bénéfices seront investis pour acheter des tentes de survie aux SDF de la région.  

Un mélange des genres selon le maire de Viviers

Le maire de Viviers refuse de mettre à disposition les moyens de communications de la ville pour ce qu'il considère comme un événement politique en tout cas organisé par une association politique. Il se dit obligé de mettre en garde les participants au concert et ne peut faire de la publicité pour une journée de travail d'une association politique.   

Une ville particulière

Le sujet "Johnny Hallyday"est un peu sensible à Viviers. Sa mère y repose depuis 2007. Huguette Clerc a vécu pendant plus de 50 ans à Viviers. Le maire a donc décidé de baptiser son centre culturel "Johnny Hallyday". Mais il dénonce les initiatives personnelles comme ce concert ou celle de ce drômois qui veut élever une statue au chanteur sur la commune.