Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La collectivité européenne d'Alsace

Un contrat de relance de 12,4 millions d'euros pour l'Alsace

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Un contrat de relance de 12,4 millions d'euros signé ce mardi 25 mai à Strasbourg entre l'Etat et la Collectivité Européenne d'Alsace. Une aide présentée par la ministre de la Cohésion des territoires, dont les deux tiers sont consacrés à la transition écologique.

Le contrat de relance signé entre la ministre de la cohésion des territoires, Jacquelines Gourault et le président de la CeA, Frédéric Bierry
Le contrat de relance signé entre la ministre de la cohésion des territoires, Jacquelines Gourault et le président de la CeA, Frédéric Bierry © Radio France - Julien Penot

Un contrat de relance de 12,4 millions d'euros pour accompagner l'Alsace dans sa reprise économique. Sur 25 pages cet accord, signé ce mardi 25 mai entre l'Etat et la Collectivité européenne d'Alsace, présente trois grands axes : transition écologique, compétitivité et cohésion sociale. Au total, 17 projets concrets vont être développés d'ici 2023. 

8,5 millions d'euros dans la transition écologique

Sur l'ensemble de l'enveloppe, les deux tiers reviennent à la transition écologique, soit 8,5 millions d'euros. Parmi les projets phares : la rénovation thermiques de huit collèges en Alsace (Rouffach, Ottmarsheim, Village Neuf, Ferrette, Ensisheim, Strasbourg Louise Weiss, Dambach et Rhinau). Des établissements qui vont bénéficier de panneaux photovoltaïques en autoconsommation. 

Plusieurs bâtiments publics vont également bénéficier de meilleurs isolations, de systèmes de chauffage et d'éclairages plus performants. Cela concerne la restructuration de la délégation territoriale Nord de Haguenau, la performance énergétique de l'UTCD de Schirmeck et celui de Wasselonne. Cela représente un coût total de 13 millions 300 000 euros. 

Investir dans les canaux et les circuits courts

Le contrat de relance s'oriente aussi vers la mise en valeur de canaux, comme celui du Rhône au Rhin. Deux turbines hydrauliques vont y être installées pour un coût de 800 000 euros. La protection d'espace naturel sensible est aussi présente comme à Wintzenheim, dans le Haut-Rhin. 

Côté circuit court, la filière bouchère peut compter sur la modernisation de l'abattoir de Cernay. Une opération d'un peu plus d'un millions d'euros, financée à 70% par l'Etat. A ce jour la société d'exploitation compte plus de 600 usagers réguliers.

La CeA investit également dans la mobilité douce avec quatre nouvelles pistes cyclables : de Dietwiller à Schlierbach sur 2,3km (400.000 €) De Hegenheim à Hagenthal sur 3,5km (550.000€). De Dossenheim à Hattmatt sur 2,5km (300.000€) et de Saulxures à la RD424 sur 2km (250.000€). Egalement la mise en place de trois aires de covoiturage : Bollwiller, Rouffach et Niederherghiem (350.000€). 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess