Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Un contre-sommet face au G7 de Biarritz fin août 2019

mercredi 28 novembre 2018 à 17:10 Par Jacques Pons, France Bleu Pays Basque

Le Pays Basque accueillera deux sommets l'été prochain à la fin août 2019. Il y aura le G7 réunissant à Biarritz les chefs des sept pays les plus puissants de la planète. Il y aura aussi un contre-sommet.

Les premiers signataires de l'appel pour un autre monde devant l’hôtel du palais de Biarritz où se tiendra le G7
Les premiers signataires de l'appel pour un autre monde devant l’hôtel du palais de Biarritz où se tiendra le G7 © Radio France - Jacques Pons

Biarritz, France

Deux sommets au Pays Basque les 25, 26 et 27 août prochain. Il y aura le G7 réunissant à Biarritz les sept chefs des pays les plus puissants de la planète. Face à eux et certainement pas à Biarritz, un contre-sommet sera organisé. Sous quelle forme ? On ne le sait pas encore mais mercredi après-midi, une trentaine de partis, de syndicats et d'associations ont constitué une plateforme "pour un autre monde".

Des organisations de France et d'Espagne. Parmi les premiers signataires de cet appel contre le G7, Europe Ecologie Les Verts, la France insoumise, les nationalistes basques français d'EH Baï et leurs homologues du Pays Basque espagnol dont Sortu. L'appel "pour un autre monde" est émis en plusieurs langues, français, basque, espagnol, arabe, portugais, anglais, breton, galicien et occitan.

Sophie Bussière d'Europe Ecologie Les Verts

  - Radio France
© Radio France - Jacques Pons

Les signataires de la plateforme G7 ez (non au G7 en basque)

Parmi les mouvements politiques : Aitzina, Antikapitalistak (IV internazionaleko kidea), EELV Pays Basque, EH Baï, EH Bildu, Ensemble Pays Basque, Ernai, Euskadiko Partidu Komunistak, Indar Beltza, Les Insoumis-e-s, NPA Pays Basque, Sortu

Parmi les syndicats : ELB (syndicat des paysans basques), ESK, Etxalde, Hiru, LAB (syndicat des travailleurs basques), Steilas et l'union syndicale Solidaires

Parmi les associations : Amankomunak, Askapena, PAF ! Elkartea, ATTAC Pays Basque, Bake Ekintza Antimilitarista, Bilguna Feminista, Eleak Libre, GENEPI Bayonne, Ikasle Ekintza, IpEH Antifaxista, Komité Internazionalistak, Ongi Etorri Errefuxiatuak et Zutik (collectif contre les violences sexistes)

Une conférence de presse organisée devant l'hôtel du palais de Biarritz où se retrouveront les chefs d’états - Radio France
Une conférence de presse organisée devant l'hôtel du palais de Biarritz où se retrouveront les chefs d’états © Radio France - Jacques Pons

La porte reste ouverte— Martine Mailfert, "ensemble pays basque"

L'appel lancé mercredi est lancé à toute organisation susceptible de s'associer à la plateforme. L'idée générale est de "ne pas accepter tout sans donner notre avis". Les premiers signataires souhaitent constituer une coordination anti-G7 pour plus de diversités culturelles et linguistiques, contre le changement climatique, pour le féminisme et la fin du patriarcat, pour la défense des travailleurs "pour défendre et construire d'autres mondes".

Martine Mailfert pour "ensemble pays basque" et France Insoumise

Tout est à faire — Jakes Bortayrou, Euskal Herria Baï

L'appel "pour un autre monde" est lancé pour "rompre avec la logique capitalistes basée sur l'exploitation, agir clairement contre le réchauffement climatique, défendre la diversité culturelle et linguistique".

Jakes Bortayrou, d'EH Bai