Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Un député lorrain sonne la "mobilisation générale" pour le climat

mardi 9 octobre 2018 à 12:57 Par Laurent Watrin, France Bleu Sud Lorraine

En attendant un nouveau gouvernement, le député de Meurthe-et-Moselle, Dominique Potier, rejoint l'appel parlementaire, lancé par un élu de la majorité présidentielle, pour accélérer la transition écologique. L'initiative dépasse les clivages partisans.

Les manifestants du 8 septembre dernier (ici à Paris) ont apparemment inspiré des députés
Les manifestants du 8 septembre dernier (ici à Paris) ont apparemment inspiré des députés © Radio France - Sandy Dauphin

Meurthe-et-Moselle, France

L'intention est claire : répondre au message de détresse du démissionnaire Nicolas Hulot, lorsqu'il a quitté le ministère de l'écologie. "Si nous ne le faisons pas, nous ne sommes pas dignes d'être des représentants de la Nation", estime Dominique Potier.

Le député (PS) élu dans la circonscription de Toul (Meurthe-et-Moselle) a donc rejoint l'initiative lancée par son collègue député (LREM) du Maine-et-Loire Mathieu Orphelin, lui-même proche de Nicolas Hulot. Son appel a été signé par 15 parlementaires issus de 6 groupes politiques différents.

C'est un début,selon les membres de ce "groupe de contact" qui vise l'efficacité, en dehors des partis politiques. "On va bousculer les choses pour accélérer, en dehors des clivages", explique Dominique Potier, coopérateur bio de profession, et chaud partisan de l'agrobiologie et des circuits courts.

Le gouvernement ne pourra pas dire qu'il manque de soutien parlementaire"

Cet appel parlementaire est lancé juste après la diffusion du rapport du groupe international d'experts sur le climat (GIEC) et juste avant le remaniement du gouvernement, attendu ce mardi 9 octobre 2018.

Réélu en 2017, Dominique Potier, député (PS) du Toulois, assume son deuxième mandat parlementaire. - Maxppp
Réélu en 2017, Dominique Potier, député (PS) du Toulois, assume son deuxième mandat parlementaire. © Maxppp - Alexandre Marchi

"Nous devons, dans chacun de nos votes, dans chaque politique publique, mettre la priorité sur l'écologie", insiste Dominique Potier. Pour lui, "l'écologie est en danger" et il "faut se réveiller"

Ce Lorrain, réélu en 2017 dans une circonscription qui comprend les bassins de Toul et Neuves-Maisons, anime par ailleurs son propre mouvement, baptisé Esprit Civique. Dominique Potier espère que cet Appel des 15, à l'Assemblée nationale, sera élargi et entendu par le ministre de l'écologie, François de Rugy.

"Il ne pourra pas dire qu'il n'a pas de soutien parlementaire (...) pour cette mobilisation générale", déclare Dominique Potier.