Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Politique

Un incident entre Véronique Riotton (LREM) et Alexis Corbière (France Insoumise) à l'Assemblée

mercredi 30 janvier 2019 à 16:28 Par Nelly Assénat, France Bleu Pays de Savoie

A l'Assemblée nationale mardi soir, le député de la France Insoumise, Alexis Corbière s'est énervé contre l'élue de Haute-Savoie LREM Véronique Riotton. La députée était installée debout près de lu iquand il s'exprimait. Il affirme avoir été insulté, ce que dément la Haut-Savoyarde.

Véronique Riotton (à d.) et Alexis Corbière (au micro)
Véronique Riotton (à d.) et Alexis Corbière (au micro) - capture écran LCP

Ils ne sont pas du même bord politique, et ça s'entend. Mardi soir, à l'Assemblée nationale, le médiatique député de la France Insoumise, Alexis Corbière, s'est énervé contre l'élue de Haute-Savoie LREM Véronique Riotton. 

Alors que les députés examinaient le texte controversé de la loi anti-casseurs, le député insoumis prend la parole pour dénoncer le projet.  C'est à ce moment-là que la députée LREM Véronique Riotton reste debout à proximité d'Alexis Corbière au lieu d'être assise à sa place. Alexis Corbière s'adresse alors au président de l'Assemblée nationale : "Monsieur le président, je tiens à dire que cette personne m'a insulté pendant que je parlais (...) ça commence à bien faire !".

La chaîne LCP a filmé la scène :

Alexis Corbière a aussi demandé à ce que la députée de Haute-Savoie regagne sa place. 

De son côté, Véronique Riotton ne souhaite pas "polémiquer". Elle affirme qu'elle ne s'est pas volontairement installée si près d'Alexis Corbière pour le gêner mais qu'elle cherchait à regagner son siège et qu'elle attendait qu'il ait fini de parler. Elle reconnaît qu'elle juste prononcé lors du discours de son collègue insoumis "c'est des conneries". Elle réagit son son compte Twitter :