Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Un jour historique" : les premières réactions à l'adoption de la loi pour les langues régionales

" C'est un jour historique pour la langue bretonne et toutes les langues régionales", c'est la première réaction du député du Morbihan Paul Molac qui a porté cette loi à l'Assemblée nationale. Les députés bretons ont entonné l'hymne breton sur les marches de l'Assemblée.

Malgré la situation sanitaire, 5000 personnes avaient manifesté leur soutien à la langue bretonne le 13 mars dernier à Quimper
Malgré la situation sanitaire, 5000 personnes avaient manifesté leur soutien à la langue bretonne le 13 mars dernier à Quimper © Radio France - Valérie Le Nigen

Ils ont chanté l'hymne breton sur les marches de l'Assemblée nationale. Et en Bretagne, de très nombreux bretons sablent le champagne. " C'est un jour historique, car jusqu'ici, nous n'avions pas grand-chose dans la loi française qui puisse protéger le breton" se réjouit Paul Molac, député du Morbihan, tout en restant dans la retenue. "Mais nous sommes en retard. Au Canada, la première loi qui protège le français a été adoptée dans les années 1970. Nous avons du retard, mais c'est important car c'est la première fois que la République reconnait nos langues avec une loi. Et elle est passée très largement à l'Assemblée".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

" Un véritable apport"

"Concrètement, l'immersion est désormais possible dans l'enseignement public. L'utilisation du breton dans les services publics, la signalétique, les signes diacritiques comme le tildé de Fanch, tout est désormais inscrit dans une loi française." poursuit Paul Molac. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les parents du petit Fañch, dont le "n" tildé a fait beaucoup l'objet d'une bataille judiciaire et qui est lui-même scolarisé dans une école Diwan, se réjouissent aussi de l'adoption de cette loi.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Et sur les réseaux sociaux, certains y vont même de leur petite blague : 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess