Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Un journaliste du New-York Times sur les marchés du Sud-Vienne pour une enquête sur le bilan Macron

-
Par , France Bleu Poitou

Le journaliste du New-York Times Adam Nossiter s'est rendu dans le Sud-Vienne pour son enquête sur un bilan de la politique Macron 17 mois après son élection. Sur place, il a rencontré des élus et de simples quidam. Et les avis reflètent assez bien ce qui ressort des sondages.

Capture d'écran
Capture d'écran - Capture d'écran

Civray, France

Un journaliste du New-York times dans le sud-vienne. Adam Nossiter s'est rendu à la rencontre des citoyens sur les marchés de Civaux et montmorillon. Ila également rencontré des élus du secteur, afin de leur demander ce qu'ils pensaient de la politique d'Emmanuel Macron depuis son électiion à la présidence de la République.   Et il n'a pas été déçu du voyage, d'après ce que peut en dire le député Jean-Michel Clément dans un communiqué. L'ex-socialiste sortant,  réélu sous la bannière de la République en marche a depuis, quitté la majorité. Et il reprend les propos recueillis par Adam Nossiter, le journaliste américain dans son article :

"Oh, c'est un très bon gouvernement (...) pour les riches !", Fernand, un retraité de 60 ans rencontré sur le marché de Civray. 

"Au début j'ai pensé qu'il était jeune et dynamique. Aujourd'hui, je vois qu'il gouverne à sa façon, sans nous demander, Anaïs, 22 ans, serveuse de café à Montmorillon. 

"Je crains que les extrêmes aient le vent en poupe", Michel pain, maire de Saint-Maurice La Clouère. 

"Il y a une sorte d'esprit du royalisme en lui", souligne un directeur d'école de musique âgé de 60 ans. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu