Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un millier de personnes pour le dernier hommage au maire de La Chapelle-Saint-Mesmin

-
Par , France Bleu Orléans

Elus du Loiret et habitants de la Chapelle-Saint-Mesmin : près d'un millier de personnes ont rendu ce vendredi un dernier hommage à Nicolas Bonneau. Âgé de 53 ans, le maire de la Chapelle-Saint-Mesmin est décédé en début de semaine des suites d'un accident vasculaire cérébral.

Le Préfet du Loiret devant le cercueil de Nicolas Bonneau
Le Préfet du Loiret devant le cercueil de Nicolas Bonneau © Radio France - Patricia Pourrez

Au milieu du parc boisé de la Solitude, juste sous les fenêtres du bureau du maire, le cercueil de Nicolas Bonneau trône sur une estrade, recouvert d'un drapeau tricolore. Tout autour, des chaises ont été installées sur l'herbe pour que les habitants puissent suivre cette cérémonie. Première à prendre la parole, la 1ère adjointe à la Chapelle-Saint-Mesmin, Valérie Barbe Cheneau n'arrive pas à retenir ses larmes. " Depuis ton AVC, on redoutait un coup de téléphone nous annonçant le pire et c'est malheureusement arrivé. Merci de nous avoir fait confiance. Tu nous manques." 

Pour Nicolas, l'engagement allait de soi

Portrait de Nicolas Bonneau à l'entrée du Parc
Portrait de Nicolas Bonneau à l'entrée du Parc © Radio France - Patricia Pourrez

Dans l'assemblée, beaucoup de maires de la Métropole et du Loiret arborant leurs écharpes. Le nouveau président de la Métropole d'Orléans et maire de Saint Jean de la Ruelle, Christophe Chaillou, rend hommage à l'ami et compagnon de route. "Nicolas était engagé et fidèle à des valeurs. Convaincu que le pacte républicain s'enracine dans nos communes. L'école, la santé, la sécurité, la cohésion sociale étaient pour lui les fondamentaux." Mais, derrière l'élu, il y avait aussi cet homme discret, pudique, passionné par l'Histoire et par Tintin.  

Après l'hommage de l'Association des maires du Loiret, par la voix de Frédéric Cuillerier, c'est au tour de Jean-Pierre Sueur, le sénateur PS du Loiret, de prendre la parole : "je voudrais dire combien Nicolas portait sa commune dans son cœur. Tu a été si fier de faire restaurer l'Eglise de la Chapelle, rénover le centre aquatique et plus récemment, tu as tout fait pour la maison de santé. C'était pour toi un défi". 

Un millier de personnes pour l'hommage
Un millier de personnes pour l'hommage © Radio France - Patricia Pourrez

Pour les chapellois, un homme "simple et gentil

Après le discours du Préfet du Loiret, Pierre Pouëssel, parlant d'une "commune en deuil", les participants à la cérémonie ont pu se recueillir devant le cercueil de Nicolas Bonneau et signer les registres de condoléances. "C'était un homme bien, facile d'abord et il faisait vraiment tout pour sa commune" explique Paul, venu avec son épouse. Un peu plus loin, un ancien responsable d'association insiste : "il faisait toujours tout pour nous aider. Il va manquer à cette commune, c'est sûr".  

La dépouille du maire a finalement quitté le site sous les applaudissements et une haie d'honneur formée par les habitants et les élus présents. Nicolas Bonneau devait ensuite être incinéré au crématorium de Saran. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess