Politique

Un tiers des communes n'ont pas de candidat dans le Nord-Pas-de-Calais

Par Eric Turpin, France Bleu Nord jeudi 27 février 2014 à 9:55

Plus d'une heure d'attente pour les candidats devant la préfecture de Lille
Plus d'une heure d'attente pour les candidats devant la préfecture de Lille © Pierre Le Masson - MaxPPP

Les électeurs glissent leur bulletin dans l'urne les 23 et 30 mars pour élire leur futur maire. Encore faut il qu'il y ait des candidats. Dans le Nord-Pas-de-Calais, une commune sur trois n'a pas de prétendant. Près de la moitié des communes de moins de 1000 habitants sont sans candidat.

Commune cherche futur maire. Voilà la petit annonce que beaucoup de villages pourraient faire paraitre dans le Nord-Pas-de-Calais. Dans un mois, les électeurs vont glisser leur bulletin dasn l'urne pour les élections municipales. Encore faut il qu'il y ait des candidats. 

Dans la région, un tiers environ des villes n'ont aucun prétendant au fauteuil de maire pour le moment. C'est pire dans les plus petites communes, celles de moins de 1000 habitants : près de la moitié n'ont aucun candidat. 

"Nous recevons cette année toutes les candidatures de toutes les communes, ce qui n'était pas le cas avant" , explique Michel plasson, le responsable de l'inscription des listes à la préfecture de Lille. Les communes de moins de 1000 habitants n'avaient pas cette contrainte auparavant. Conséquence une longue file d'attente devant la préfecture. 

Une lassitude des candidats face aux contraintes

Il n'y a une autre contrainte. Toutes les communes de 1000 à 3500 habitants doivent présenter des listes paritraires, avec autant d'hommes que de femmes, en alternance. Des listes complètes. Fini le panachage. Une véritable révolution qui peut rendre difficile la constitution de listes dans les petites communes et lasser les futurs élus. 

"Est ce qu'il y a un découragement, un désintérêt des citoyens pour se lancer dans les élections municipales, des craintes ou d'autres sentiments pour la gestion d'une commune ?" , s'nterroge Michel Plasson. "Tout est à prendre en compte"

Dans les couloirs de la préfecture, plusieurs candidats attendent patiemment leur tour pour déposer leurs listes. A Lille, trois fonctionnaires les accueillent et ils travaillent à flux tendu. Mais comme pour toutes les autres démarches administratives, plus tôt on apporte son dossier, plus tôt on peut le compléter ou le corriger, si besoin.

Des communes sans candidats : une première !

L'absence de candidature dans une commune ne s'était jamais produite dans le Nord-Pas-de-Calais.Mais rien n'est encore perdu. Les candidats ont jusqu'au jeudi 6 mars à 18h pour déposer leur liste à la préfecture. 

Si une commune n'a toujours pas de candidat, le préfet nommera un ou plusieurs fonctionnaires qui gérent les affaires courantes pendant maximum trois mois. Si, par la suite, aucun candidat ne s'est déclaré, le préfet proposera le rattachement de la commune à une commune voisine. 

avec Noémie Bonnin

Les communes sans candidats dans le Nord-Pas-de-Calais