Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Une bourse pour aider à la transmission du gascon

-
Par , , France Bleu Pays Basque

La Communauté d'agglomération Pays basque va consacrer une somme de 20 000 euros au gascon via un appel à projet. Elle veut aider à la promotion de cette langue qui, au Pays basque, n'est parlée que par 6 000 locuteurs, principalement dans le Bas-Adour.

En 2018 avait eu lieu la première édition de la Passem, la course relais en faveur de la langue occitane.
En 2018 avait eu lieu la première édition de la Passem, la course relais en faveur de la langue occitane. - Ligams

"De Cap Tau Monde !" (traduisez, "A destination de tous !"). C'est le nom de l'appel à projet que lance la Communauté d'agglomération Pays basque, en faveur de la promotion du gascon. L'objectif est d'accompagner les opérateurs privés (associations ou entreprises) qui souhaitent porter un projet en faveur de la transmission de cette langue. "Le caractère durable (impact environnemental et social) des projets sera valorisé", précise la CAPB, qui va dédier 20 000 euros au total à cette aide.

Peio Dibon, en charge du développement du gascon à la CAPB

6000 locuteurs gasconophones au Pays basque

D'après une enquête sociolinguistique menée en 2018, le gascon n'est parlé aujourd'hui que par 6.000 locuteurs au sein de la Communauté d'agglomération Pays basque, principalement dans le Bas-Adour. Soit 5% de la population des 15 communes enquêtées (Anglet, Bayonne, Bardos, Biarritz, Bidache, Boucau, Came, Guiche, La Bastide-Clairence, Lahonce, Mouguerre, Sames, Urcuit, Urt et Villefranque).

"Des chiffres relativement bas qui s'expliquent par une rupture de la transmission familiale" indique l'enquête. Néanmoins, 78% se disent attachés au maintien et au développement du gascon. 

(Ré)écoutez l'interview d'Yvan Bareyre, de l'association Ligam Gascon deu Baish Ador, il était l'invité de la rédaction ce mardi 10 décembre :

Yvan Bareyre, invité de France Bleu Pays Basque ce mardi 10 décembre

Vous êtes intéressés par l'appel à projet ? Dossier et infos sur le site de l'agglomération. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu