Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Affaire Benalla : une centaine de manifestants pour "aller chercher Macron" à Toulouse

samedi 28 juillet 2018 à 19:49 Par Adèle Bossard, France Bleu Occitanie et France Bleu

Le rassemblement "Allons chercher Macron" à Toulouse ce samedi après-midi à réuni une centaine de personnes, de gauche principalement, près du Capitole. Les manifestants demandent des comptes au président qui a déclaré "qu'ils viennent me chercher".

Une centaine de personnes pour ce rassemblement "Allons Chercher Macron" à Toulouse.
Une centaine de personnes pour ce rassemblement "Allons Chercher Macron" à Toulouse. © Radio France - Adèle Bossard

Toulouse, France

"Qu'ils viennent me chercher" lançait Emmanuel Macron il y a quelques jours. Ils ont voulu le prendre au mot. Une centaine de personnes ont répondu à l'appel "Allons chercher Macron" lancé par l'Union des étudiant.e.s de Toulouse, et rejoint par plusieurs associations dont la France Insoumise, Génération.s, le Parti de gauche, le NPA, le Droit au Logement ou Sud Santé Sociaux.

En pleine affaire Benalla, les manifestants demandent des comptes au gouvernement. Ils sont de gauche principalement, pas forcément encartés, mais exaspérés par l'attitude du président :

ECOUTEZ - Paroles de manifestants pendant le rassemblement "Allons chercher Macron" à Toulouse.

"Ce sont des éléments qui peuvent faire basculer des gens d'un côté ou de l'autre, analyse Claire, de la France Insoumise. Ils ont ont des doutes, ils écoutent, et à un moment donné, la balance pèse contre ce gouvernement".

Dans le rassemblement "Allons chercher Macron" à Toulouse. - Radio France
Dans le rassemblement "Allons chercher Macron" à Toulouse. © Radio France - Adèle Bossard

Mais en observant la centaine de manifestants, certains regrettent de ne pas être plus nombreux. Ils craignent notamment que la mobilisation s'essouffle. "Je pense que ça va être compliqué, surtout en période d'été, s'inquiète Marie. Déjà, sur certains droits acquis qu'on est en train de nous enlever, il n'y a personne". "On sent que l'affaire va tomber, la mobilisation aussi... je suis un peu négatif, renchérit Claude. Mais on y croit nous encore, on va le chercher !"

L'Union des étudiant.e.s de Toulouse, qui a lancé ce rassemblement, mise de son côté déjà sur des actions davantage suivies à la rentrée, après l'été.

Dans le rassemblement "Allons chercher Macron" à Toulouse. - Radio France
Dans le rassemblement "Allons chercher Macron" à Toulouse. © Radio France - Adèle Bossard