Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

VIDEO - Une centaine de membres du comité anti-LBD ont manifesté à Châteauroux

-
Par , , France Bleu Berry

Une centaine de personnes ont manifesté ce mercredi soir devant la mairie de Châteauroux, avant le conseil municipal. Ils protestent contre la décision d'équiper les policiers municipaux avec des LBD, des lanceurs de balle de défense.

Une centaine de personnes ont manifesté à Châteauroux pour s'opposer à l'équipement de LBD pour les policiers municipaux
Une centaine de personnes ont manifesté à Châteauroux pour s'opposer à l'équipement de LBD pour les policiers municipaux © Radio France - Jérôme Collin

Châteauroux, France

Une semaine après la création d'un comité anti-LBD à Châteauroux, composé de gilets jaunes, de membres de la France insoumise et de marcheurs pour le climat, une centaine de personnes ont manifesté mercredi soir. Ils se sont réunis devant l'hôtel de ville, où se déroule le conseil municipal. Le maire, Gil Averous, a décidé de renforcer l'équipement des policiers municipaux. À partir de septembre ou octobre, ils auront des lanceurs de balle de défense. Les LBD qui font polémique pour leur utilisation depuis le début du mouvement des gilets jaunes.

Plusieurs pancartes brandies par des manifestants dénoncent les mutilations provoquées par les LBD lors de précédents cortèges de gilets jaunes en France. "Les LBD sont une arme de répression. Ça ne sert à rien d'autre qu'agresser. Il y en a qui se sont fait arracher les mains ou qui ont fini borgnes à cause de ça. J'ai vu ça de mes yeux, ça marque !", témoigne un manifestant. "À chaque fois qu'on sort l'argument de la sécurité, c'est pour entraver les libertés. _Quand la police n'utilise pas de LBD, il n'y a pas de problèmes. À Châteauroux, il n'y en a jamais eu_", poursuit-il.

Tant qu'il y aura de la répression, il y aura de la révolte"

Des pancartes brandies par les gilets jaunes - Radio France
Des pancartes brandies par les gilets jaunes © Radio France - Jérôme Collin

Plusieurs manifestants ont voulu assister au conseil municipal. Des policiers leur ont indiqué qu'ils devaient au préalable retirer leurs gilets jaunes et de poser leurs pancartes. 

- - Radio France
- © Radio France - Jérôme Collin