Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Une élue de la région PACA se voit retirer sa délégation "famille"

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Catherine Giner venait d'être choisie comme adjointe à l'intergénérationnel et à la famille par le nouveau président du Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'AzChristian Estrosi. La partie "famille" lui a finalement été retirée mardi, semble-t-il à cause de son engagement anti-mariage pour tous.

Après sa victoire aux régionales, premier cafouillage pour Christian Estrosi.
Après sa victoire aux régionales, premier cafouillage pour Christian Estrosi. © Maxppp

Marseille, France

Ça ressemble à une gaffe de la Région. À peine élue, Catherine Giner est déjà à moitié débarquée. Elle devait être chargée de la famille et de l’inter-génération. 

Mais elle vient de se voir retirer le porte-feuille de la famille, semble-t-il à cause de son engagement dans le mouvement anti-mariage pour tous.

Voilà qui fait désordre pour la toute nouvelle équipe régionale qui visiblement a dû trancher dans le vif face au début de polémique initiée par nos confrères de La Marseillaise

Une "faute de frappe" invoquée

Officiellement, il n'a jamais été question de placer Catherine Giner en charge de la famille. Le service de presse de la Région évoque "une simple erreur de frappe, un copier-coller malheureux" qui serait dû au fait que Catherine Giner est déjà en charge de la famille à la mairie de Marseille.

Embarrassé, Christian Estrosi, le président du Conseil régional, a tout de même évoqué un argument plus sérieux : il a lui-même, en tant que maire de Nice, été le premier à marier des personnes de même sexe. Et il a pris des engagements envers les associations défendant les droits des femmes et l'IVG. Or, Catherine Giner a pris des positions contre le mariage pour tous ou pour limiter le recours à l'IVG.

Catherine Giner est en colère après avoir perdu le porte-feuille de la famille.

La principale intéressée aurait en tous cas très mal vécu cette moitié d'éviction... preuve que les choses n’étaient pas si claires que ça.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu