Politique

Une "meute" de journalistes pour la première visite du candidat Fillon en Sarthe

Par Marie Mutricy et Camille André, France Bleu Maine et France Bleu jeudi 1 décembre 2016 à 12:48

François Fillon au milieu du "troupeau" de journalistes qui le suit pour son premier déplacement de candidat à la présidentielle, en Sarthe.
François Fillon au milieu du "troupeau" de journalistes qui le suit pour son premier déplacement de candidat à la présidentielle, en Sarthe. © Radio France - Camille André

Un "troupeau" de journalistes autour de François Fillon : voilà comment les habitants de Chantenay-Villedieu décrivent la cohue qui accompagne la première sortie sur le terrain du désormais officiellement candidat à la présidentielle. Au menu : rencontre avec des élus sarthois et des agriculteurs.

La tranquillité de la commune du sud-Sarthe a été quelque peu perturbée ce matin à l'arrivée de François Fillon : une "meute" de journalistes a soudain envahi Chantenay-Villedieu, 874 habitants, pour suivre [la première sortie du candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle](http://La Sarthe, première visite du candidat Fillon jeudi). Un déplacement sur le thème de la ruralité. Quelques habitants suivent "le troupeau" - c'est le mot qu'ils utilisent. Gérard, Germaine, Yvette, Daniel connaissent François Fillon. Ils sont venus pour le saluer, plus pour le voir que pour lui parler ou dénoncer des problèmes. "A Chantenay-Villedieu on est assez privilégié" reconnaît Germaine, une commerçante à la retraite. "Et puis il aura assez à faire" renchérit Gérard, qui a "confiance en François Fillon. C'est un homme sérieux, discret". Et ils semblent nombreux dans la commune à partager son avis.

François Fillon va déjeuner avec des agriculteurs des environs de Chantenay-Villedieu, village du sud-Sarthe - Radio France
François Fillon va déjeuner avec des agriculteurs des environs de Chantenay-Villedieu, village du sud-Sarthe © Radio France - Camille André

Le "troupeau" de journalistes

Dans le bourg tout semblait normal ce matin. Les habitants achetaient leur pain, leur journal. Certains n'étaient même pas au courant de la venue de François Fillon. Par contre, à quelques centaines de mètres, devant la mairie, là, il y avait une meute de journalistes : les télévisions, les radios parisiennes, tout le monde était là pour voir le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle.

Rencontre avec les élus locaux

François Fillon est resté longtemps avec les élus locaux à l'intérieur de la mairie. Le Sarthois est ensuite allé à la rencontre des commerçants dans le bourg, avant de déjeuner avec des agriculteurs.

Le candidat de la droite à l'élection présidentielle en a profité pour donner quelques précisions sur son programme économique: "Je voudrais que l'Etat recommence à investir", a-t-il indiqué avant de développer ses arguments: "Nous sommes dans un pays perclus de dettes, où c'est le fonctionnement qui absorbe la quasi-totalité de nos ressources, et donc c'est un pays qui n'investit plus. Comment investir quand on n'a pas d'argent? Moi je veux reprendre les privatisations. Je veux que l'Etat sorte des entreprises du secteur commercial, où il n'est pas absolument nécessaire, et qu'on réinvestisse le fruit de ces privatisations dans de grandes infrastructures. Je pense aux transports, aux canaux, à la modernisation des lignes de chemins de fer, et au très haut débit".

Partager sur :