Politique

Une nouvelle préfète pour la région Bourgogne Franche-Comté

Par Justine Dincher, France Bleu Auxerre, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon et France Bleu Bourgogne dimanche 3 janvier 2016 à 17:00

Christiane BARRET devient préfète de la région Bourgogne Franche-Comté.
Christiane BARRET devient préfète de la région Bourgogne Franche-Comté. © Maxppp

Christiane BARRET prend ses fonctions lundi 4 janvier. Elle devient la première préfète de la grande région Bourgogne Franche-Comté.

Nouvelle région, nouvelle préfète ! Christiane Barret, l'ancienne préfète de la région Poitou-Charentes, est nommée dans la nouvelle région Bourgogne Franche-Comté. Elle remplace Éric Delzant, préfet de la Côte-d'Or depuis juin 2014 et préfet préfigurateur pour la grande région Bourgogne Franche-Comté. Éric Delzant est nommé président du Conseil Supérieur de l’Appui Territorial et de l’Évaluation (CSATE). En d'autres termes, c'est lui qui va évaluer les préfets et sous-préfets.

Une carrière nationale

Christiane BARRET prend ses fonctions vendredi 1er janvier. Elle fera sa première apparition publique, lors d'une cérémonie au monument aux morts à Dijon, lundi 4 janvier. Cette femme de 62 ans, originaire de Paris, était préfète de la région Poitou-Charentes depuis 2014. Elle est diplômée de l'ENA et a commencé sa carrière de haut-fonctionnaire en 1986,  en tant que sous-préfète à Briançon dans les Hautes-Alpes. Elle a poursuivi sa carrière à Albertville (Savoie), et à la Tour-du-Pin (Isère).

En 2002, elle a grimpé les échelons de la fonction publique et est devenue directrice de la nature et des paysages au ministère de l'environnement. En 2007, elle est partie en Seine-Saint-Denis pour occuper le poste de préfète déléguée à l'égalité des chances. Elle est également passée par le ministère de la ville en 2012, où elle occupe la fonction de directrice de cabinet du ministre François Lamy. En 2014, Christiane Barret a été nommée préfète de la région Poitou-Charentes, avant d'arriver en Bourgogne Franche-Comté, un an et demi plus tard.

Proche de Soeur Emmanuelle

Dans son ancienne région, en Poitou-Charentes, Christiane Barret laisse le souvenir d'une personne à l'écoute, toujours dans le dialogue, à la recherche du consensus. Un atout qu'elle aurait appris aux côtés d'une de ses proches : Sœur Emmanuelle. Sur le plan personnel, Christiane BARRET a confié lors de plusieurs interviews, avoir été très marquée par sa rencontre avec Sœur Emmanuelle, surnommée "la petite sœur des pauvres". Elle a d'ailleurs dirigé pendant de nombreuses années l'ASMAE, l'association des amis de Sœur Emmanuelle. Pendant longtemps, elle est restée au conseil d'administration de cette association d'aide aux plus démunis.