Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Polémique sur l'islamophobie : une pétition pour soutenir le Valentinois attaqué par le préfet de la Drôme

-
Par France Bleu Drôme Ardèche

Hakim Madi est un militant associatif valentinois poursuivi en justice par le préfet de la Drôme pour des propos tenus sur son profil facebook. Il y accuse le gouvernement d'entretenir un climat de haine contre les musulmans.

A gauche, maître Jean-Yves Dupriez , avocat de Hakim Madi, à droite
A gauche, maître Jean-Yves Dupriez , avocat de Hakim Madi, à droite © Radio France - Timour Ozturk

Valence, France

Elle a déjà recueilli plusieurs centaines de signatures, depuis sa mise en ligne mardi 22 octobre. Cette pétition a été lancée par Hakim Madi et son avocat Jean-Yves Dupriez après la plainte déposée par Hugues Moutouh, le préfet de la Drôme à l'encontre du militant associatif. 

Hakim Madi avait parlé de "chasse aux musulmans du gouvernement" et écrit que la France "suit les pas de celle de Vichy".  Ce militant associatif valentinois, "citoyen engagé" comme il se définit lui-même, assume ces propos tenus sur son profil facebook accessible à tous, en interpellant Mireille Clapot, députée La République en Marche de la première circonscription de la Drôme. Il entendait ainsi critiquer la politique du gouvernement, dont il juge qu'elle entretient un climat islamophobe.

Pour le préfet de la Drôme, Hugues Moutouh, ces termes dépassent les limites de la liberté d'expression. Le représentant de l’État a envoyé une plainte pour "diffamation publique à l'encontre de personnes dépositaires de l'autorité publique" par courrier au procureur de la République de Valence lundi 21 octobre. 

AUDIO : dans cette affaire c'est la question de la liberté d'expression qui se pose

La question de la stigmatisation des musulmans occupe l'actualité également au plan national. Ce mardi soir, dans une tribune publiée par le JDD, 100 élus locaux alertent contre le risque de créer une "société de la suspicion", "à trop pointer du doigt une communauté de croyants", les musulmans, et donc de diviser la société. L'élue d'opposition de Romans-sur-Isère Latifa Chay fait partie des signataires.

Choix de la station

France Bleu