Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une plaque en l'honneur de Jacques Chirac apposée sur le siège qu'il occupait à l'Assemblée nationale

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Limousin, France Bleu, France Bleu Paris

Près d'un après sa mort, Jacques Chirac a été honoré à l'Assemblée nationale ce mercredi. Sur le siège qu'il a le plus longtemps occupé comme député de Corrèze au sein de l'hémicycle, une plaque a été apposée. L'élu qui l'occupe dit "son émotion" à France Bleu.

Photo datée du 19 mars 1991 à l'Assemblée nationale, de Jacques Chirac discutant avec Alain Juppé dans l'hémicycle
Photo datée du 19 mars 1991 à l'Assemblée nationale, de Jacques Chirac discutant avec Alain Juppé dans l'hémicycle © AFP - Jean-Loup Gautreau

Jacques Chirac fait son retour à l'Assemblée nationale, ce mercredi ! A trois jours du premier anniversaire de sa mort, le 26 septembre 2019, l'ancien président de la République a été honoré dans l'hémicycle où il a longtemps siégé comme député de la troisième circonscription de Corrèze.

Une plaque apposée à la place qu'il a occupé le plus longtemps

Une plaque a été apposée, à 10h30, à la place numéro 99. C'est celle qu'il a occupé le plus longtemps. Et c'est désormais celle de François Cornut-Gentille, député Les Républicains de Haute-Marne depuis 1993.

Il a été mon patron pour les premières élections

Il a désormais une plaque en l'honneur de Jacques Chirac à sa place. "Cela procure de l'émotion" confie-t-il à France Bleu, "quand je me suis engagé en politique dans les années 90, c'était _sous l'égide de Jacques Chirac_. Il a été mon patron pour les premières élections auxquelles je me suis présenté".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

François Cornut-Gentille décrit d'autres "liens particuliers" avec l'ex président, rappelant l'avoir accueilli "très régulièrement en tant que député de Colombey-les-Deux-Églises" pour des cérémonies en mémoire de Charles de Gaulle.

Au moment où il était au plus bas dans les sondages avant la présidentielle de 1995...

"J'étais dans son parti, je l'ai côtoyé, j'ai participé à ses campagnes électorales pour les présidences de la République" continue le député Les Républicains de Haute-Marne, citant aussi un souvenir. "Au moment où il était au plus bas dans les sondages avant la présidentielle de 1995, il avait invité un certain nombre de députés à l'hôtel de ville" se souvient François Cornut-Gentille, "mais _vu la situation, beaucoup n'étaient pas venus_. La table était à moitié vide. Pour ceux présents, il avait été éblouissant en expliquant pourquoi Jacques Delors ne se présenterait pas, et pourquoi il battrait Édouard Balladur. Nous étions sortis en nous disant : 'on va peut-être perdre avec lui, mais c'est quelqu'un de formidable et on ne lâchera pas'. Tout le monde connaît la suite".

Claude Chirac présente à la cérémonie

Cette plaque en mémoire de Jacques Chirac est la soixante-cinquième apposée dans l'hémicycle, dont quarante-cinq rendent hommage à des députés morts pour la France. Le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, le président des Républicains, Christian Jacob, ainsi que Claude Chirac, la fille de l'ancien président de la République, seront de la cérémonie.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess