Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les élections législatives en Moselle avec France Bleu Lorraine Nord

Une première rentrée "pleine d'émotions" pour les 9 députés de Moselle

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Les 9 députés de Moselle ont siégé pour la 1er fois ce mardi dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale. Une grande première suivie par France Bleu Lorraine.

Début de séance pour l'élection du Président de l'Assemblée nationale
Début de séance pour l'élection du Président de l'Assemblée nationale © Radio France - Cécile Soulé

Les 577 députés ont fait leur rentrée ce mardi au Palais Bourbon. Ils ont élu le Président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, ex-Europe Ecologie les verts et ex-socialiste. Une journée inédite pour nos 9 députés mosellans (7 En Marche, 1 Modem, 1 LR) qui ont siégé pour la 1er dans l'hémicycle. Ce sont tous des "petits nouveaux" à l'Assemblée, ils n'avaient jamais été élus députés auparavant.

Siéger pour la 1er fois à l'Assemblée ne laisse pas indifférent reconnait Richard Lioger, l'un des 7 députés en Marche en Moselle: "C'est extrêmement impressionnant de se retrouver dans ce lieu, c'est beaucoup d'émotion". Pour cette séance de rentrée, certains sont venus avec leur conjoint comme Nicolas Trisse, élue à Sarreguemines: "Il m'a soutenu durant toute la campagne législative, on a eu l'occasion de pouvoir avoir un invité pour le début de la séance et j'ai souhaité que mon époux soit avec moi, c'est un soutien moral".

Nicole Trisse, députée de la 5e circonscription de Moselle, pour cette rentrée à l'Assemblée
Nicole Trisse, députée de la 5e circonscription de Moselle, pour cette rentrée à l'Assemblée © Radio France - Cécile Soulé

"Non je me m'imaginais pas ici quand j'ai démarré l'aventure En Marche" - Christophe Arend

Christophe Arend, tombeur de Florian Filippot à Forbach, a aussi emmené sa compagne et il l'avoue, il ne s'imaginait à cette place il y a encore quelques semaines: "Non je ne m'imaginais pas ici. Moi quand j'ai démarré l'aventure En Marche, je préparais gentiment les Présidentielles de 2022. Là je me sens très honoré d'être ici, avec une grande responsabilité sur les épaules".

Christophe Arend, député de la 6e circonscription,avec sa compagne et ses assistants parlementaires
Christophe Arend, député de la 6e circonscription,avec sa compagne et ses assistants parlementaires © Radio France - Cécile Soulé

"Le décorum est assez impressionnant mais on est très vite dans le bain" - Fabien Di Filippo

Fabien Di Filippo, 30 ans, seul élu Les Républicains de Moselle, n'avait jamais mis les pieds au Palais Bourbon auparavant, mais assure avoir pris ses marques dans ce dédale de couloirs:" On est très bien pris en main ici, tout est bien organisé, tout est millimétré, le décorum est assez impressionnant c'est vrai, notamment quand on y vient pour la 1er fois. Après au niveau du travail on est très vite dans le bain et de ce point de vue là, je n'ai absolument aucune inquiétude".

Fabien Di Filippo, élu dans la circonscription de Sarrebourg-Château-Salins
Fabien Di Filippo, élu dans la circonscription de Sarrebourg-Château-Salins © Radio France - Cécile Soulé

Contrairement à Jean-Luc Méléchon par exemple venu sans cravate contrairement au règlement ou Jean Lassalle arrivé en retard dans l'hémicycle, nos députés mosellans se sont fait plutôt discrets hier, comme des bons élèves pour une rentrée des classes.

Reportage avec les députés mosellans à l'Assemblée/Cécile Soulé France Bleu Lorraine

Lire également le dossier de France Bleu Lorraine: Les élections législatives en Moselle

Choix de la station

À venir dansDanssecondess