Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Une rennaise en route pour l'Élysée

mardi 3 janvier 2017 à 10:44 Par Eric Bouvet, France Bleu Armorique

La rennaise Charlotte Marchandise vient de remporter la primaire citoyenne sur internet. Elle doit maintenant recueillir les 500 parrainages nécessaires à sa candidature.

Une rennaise en course pour l'Élysée
Une rennaise en course pour l'Élysée © Maxppp - Morin Iwaad IP3

Bretagne, France

Formatrice dans le domaine de la santé publique et adjointe à la Ville de Rennes chargée de la santé, Charlotte Marchandise est, comme au premier tour, arrivée en tête du second tour de la primaire citoyenne organisée sur Internet.

Charlotte Marchandise, élue avec mention majoritaire Très bien par 50,64% des internautes - Aucun(e)
Charlotte Marchandise, élue avec mention majoritaire Très bien par 50,64% des internautes - laprimaire.org

Invitée à 8h10, la rennaise a détaillé les grandes lignes de son projet

Faire entendre une autre voix

Charlotte Marchandise ne s'imagine pas à l'Élysée, mais elle ne s'imaginait pas non plus, élue par les internautes de la Primaire Citoyenne.

La rennaise s'est inscrite à la Primaire, d'abord en tant que femme, car seules 8, à cette époque étaient en lice, contre 200 hommes.

Aujourd'hui formatrice dans le domaine de la santé publique, après beaucoup d'autres boulots et une expérience dans le milieu associatif, elle dit vouloir faire entendre une autre voix que celle de ceux qui ont fait "Sciences-Po, l'ENA, etc.".

"Je ne prétends pas tout savoir, tout connaître de la façon de diriger un pays. En revanche, je prétends rassembler, citer mes sources, aller chercher les bonnes personnes pour décider, mener une action publique avec des indicateurs, des évaluateurs et rendre des comptes".

Une Constituante "en tirant les citoyens au sort"

"99% des jeunes disent que les politiques sont corrompus, ce qui est faux". "Ça prouve qu'il y a une urgence démocratique". "Les élus locaux dans leur majorité, font un travail formidable sur le terrain, en revanche ce n'est pas ce qu'on voit au niveau national".

Le premier point de son programme est donc la refonte des institutions. Charlotte Marchandise veut appeler une Constituante "en tirant les citoyens au sort". Cette constituante aura deux ans "pour refonder les institutions". Durant cette période Charlotte Marchandise entend former "un gouvernement de transition".

300 000 euros de budget "sobre"

Concernant les 500 parrainages nécessaires à sa candidature, Charlotte Marchandise n'en a qu'un, d'un élu breton, recueilli hier. Elle va maintenant contacter les élus qui lui avaient fait une promesse en début de campagne pour qu'ils concrétisent.

Par ailleurs, son équipe lève actuellement des fonds par le biais de laprimaire.org et espère recueillir 300 000 euros, budget de campagne "sobre", que s'est fixé Charlotte Marchandise.