Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : le tireur en fuite identifié

Politique

Une Vauclusienne de 24 ans en course pour l'élection présidentielle

mardi 23 août 2016 à 5:02 Par Aurélie Lagain et Daniel Morin, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Trois Vauclusiens étaient inscrits à la primaire ouverte pour l'élection présidentielle de 2017. Une seule, Ariane Vitalis, 24 ans, a obtenu les soutiens nécessaires pour continuer le processus de sélection en vue de l'élection présidentielle.

Elysée
Elysée © Maxppp -

Nicolas Sarkozy sera donc candidat à la primaire de la droite en vue de l'élection présidentielle de 2017. Mais il n'est pas le seul, loin de là rêver de l'Elysée.

Trois Vauclusiens font de même, inscrits sur le site internet laprimaire.org destiné à faire émerger la candidature d'un ou d'une citoyenne, hors partis politiques.

Seule Ariane Vitalis, 24 ans, a obtenu les 500 soutiens en ligne nécessaires pour continuer l'aventure. Elle milite pour une société plus autonome du pouvoir politique.

"Chaque individu peut et doit agir au niveau local dans les secteurs aussi variés que la santé, l'Education, l'environnement, l'argent, la gouvernance pour aller vers plus d'autonomie et d'indépendance, créer plus de lien social, aspirer à une société plus écologique, plus tournée vers le relationnel, la créativité, l'empathie... " - Ariane Vitalis

Arianne Vitalis avec Daniel Morin

Pascal Haulet, chef d'entreprise de Cavaillon, n'a pas obtenu assez de soutiens en ligne pour continuer à concourir. Il continue de croire à un candidat citoyen en 2017.

"En 2017, c'est tout à fait réalisable. Je suis persuadé que le futur président ou la présidente ne sortiront pas du politique. Les gens sont à bout." - Pascal Haulet

Pascal Haulet avec Daniel Morin

Troisième candidat vauclusien, Serge  Noudelberg, 62 ans. Lui non plus n'a pas réussi à recueillir les 500 soutiens en ligne.

Prochaine étape endécembre avec la sélection du candidat ou de la candidate qui sera en lice en 2017.