Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Union européenne : les quatre visages des nouveaux "chefs" de l'Europe

-
Par , France Bleu

Deux femmes sont proposées aux postes clés et quatre Etats de l'Union représentés : les 28 chefs de l'Etat ont finalement réussi à se mettre d'accord sur les noms de ceux qui vont diriger l'UE.

Le drapeau européen
Le drapeau européen © AFP - Robert Michael

Il aura fallu être patient, très patient, mais finalement les 28 chefs d'Etat de l'Union Européenne se sont mis d'accord sur les noms de ceux qui vont diriger l'UE. Deux femmes proposées aux postes clés : l'Allemande Ursula Von der Layen, une proche d'Angela Merkel pour la présidence de la commission. Et une Française, ancienne ministre, Christine Lagarde pour prendre la tête de la Banque centrale européenne.

Pour les autres postes, le Conseil européen est confié à l'actuel premier ministre belge Charles Michel et l'Espagnol Josep Borrel sera lui le nouveau .

La Française Christine Lagarde à la présidence de la Banque centrale européenne

Christine Lagarde à la tête de la BCE - AFP
Christine Lagarde à la tête de la BCE © AFP - Wiktor Dabkowski

La patronne du FMI quitte ce poste pour prendre les rènes de la BCE pour huit ans. A 63 ans, Christine Lagarde, l'ancienne ministre de l'Economie et des finances de Nicolas Sarkozy impose une nouvelle fois son style empreint de féminisme. Le magazine Forbes l'avait consacrée en 2018 troisième femme la plus puissante au monde. Son CV exemplaire est seulement entaché par une décision de la justice française qui l'a déclaré coupable en décembre 2016 d'une "négligence" très coûteuse pour les deniers publics quand elle était ministre, dans un dossier mêlant l'homme d'affaires Bernard Tapie et la débâcle du Crédit lyonnais. Par égard pour sa "réputation internationale", elle a été dispensée de peine.

L'Allemande Ursula Von Der Leyen à la présidence de la Commission européenne

Ursula Von Der Leyen devient présidente de la Commission européenne - AFP
Ursula Von Der Leyen devient présidente de la Commission européenne © AFP - Odd Andersen

Ursula Von der Leyen est à la fois connue pour son franc parler et pour ses positions modérées, notamment en matière sociale. La probable nouvelle présidente de la Commission européenne est une proche d'Angela Merkel, conservatrice, membre du parti au pouvoir en Allemagne, la CDU, elle même membre du PPE, le principal groupe au parlement Européen. Européenne convaincue, ministre de la défense alors que le sujet est brûlant au plan européen, cette aristocrate, mère de sept enfants parle parfaitement le français : voilà qui s'appelle cocher toutes les cases.

Le Belge Charles Michel à la présidence du Conseil européen

Charles Michel président du Conseil européen - AFP
Charles Michel président du Conseil européen © AFP - Thierry Roge

L'actuel Premier ministre libéral belge Charles Michel hérite de la présidence du Conseil européen, l'instance regroupant les dirigeants des 28. Ministre à 25 ans, Premier ministre à 38, ce libéral francophone âgé aujourd'hui de 43 ans peut s'enorgueillir d'avoir rapidement gravi les échelons, après une arrivée précoce en politique dans l'ombre de son père, l'ex-commissaire européen Louis Michel. En Belgique, où la situation politique est bloquée depuis les législatives du 26 mai, rendant son avenir incertain, cet avocat de profession a marqué les esprits en acceptant de gouverner il y a cinq ans en coalition avec les nationalistes flamands.  Du jamais vu jusqu'alors pour un responsable politique francophone. Tenace, adepte du compromis, il a réussi à diriger cet attelage pendant plus de quatre ans, se vantant de réformes socio-économiques ayant permis la création de 230.000 emplois, sur fond de croissance retrouvée.

L'Espagnol Josep Borrell comme Haut représentant pour les Affaires étrangères

Josep Borrell nouveau chef de la diplomatie européenne - AFP
Josep Borrell nouveau chef de la diplomatie européenne © AFP - Jure Makovec

Cette nomination à Bruxelles comme chef de la diplomatie est une consécration pour le socialiste à la chevelure blanche qui avait signé son retour aux affaires l'an dernier comme ministre des Affaires étrangères du socialiste Pedro Sanchez après plusieurs années passées loin de la politique. Peu adepte de la langue de bois, Borrell a été très actif ces derniers mois sur le dossier vénézuélien et s'est montré régulièrement critique de l'administration Trump, accusée notamment de jouer les "cowboys" dans le pays latino-américain. Il peut parfois aussi se montrer irritable comme en mars lorsqu'il avait interrompu, furieux, une interview sur une chaîne allemande face à la remise en question de l'indépendance de la justice espagnole dans le dossier catalan. 

Encore plusieurs étapes avant la stabilité

Les jeux ne sont toutefois pas encore faits pour Ursula Von der Leyen, le choix des 28 devant recevoir le feu vert de la majorité du Parlement européen, lors d'un vote programmé dans deux semaines.  Avant cela, les eurodéputés vont devoir se prononcer mercredi sur leur propre présidence.