Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Usine de masques de Plaintel : pour l'instant, le gouvernement dit "non" à une relance

Depuis le début de la crise sanitaire, la réouverture de l'usine de masques de Plaintel (Côtes-d'Armor) fait débat. La Région, le département et l'agglomération de Saint-Brieuc se disent prêts à soutenir un projet de relance. Le gouvernement pas vraiment...

En 2001, l'usine de Plaintel fabriquait des masques anti-poussière. (Achives) En 2001, l'usine de Plaintel fabriquait des masques anti-poussière. (Achives)
En 2001, l'usine de Plaintel fabriquait des masques anti-poussière. (Achives) © Maxppp - PhotoPQR

Depuis la fin du mois de mars et le début de la polémique sur le manque de masques en France, certains ont rappelé la fermeture d'une usine de fabrication à Plaintel dans les Côtes-d'Armor. L'entreprise bretonne a fermé ses portes en 2018 après avoir été rachetée par un groupe américain.

Publicité
Logo France Bleu

Sur les réseaux sociaux, une pétition soutenant sa réouverture a même recueilli plus de 40.000 signatures . Certains salariés se disent prêts à reprendre du service. La Région Bretagne, le Département des Côtes-d'Armor et l'agglomération de Saint-Brieuc se sont prononcés en faveur d'une relance de l'usine en demandant des engagements de l'Europe et de l'Etat français. 

Il y a des alternatives.

Ce vendredi 17 avril, le député Marc Le Fur a interpellé la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie, lors d'une séance à l'Assemblée. Citant des entreprises comme Faurecia, Kolmi, Plastic Omnium, Michelin ou Brocéliande, Agnès Pannier-Runacher est revenue sur la montée en puissance de la production française."Je sais que l’équipe est motivée, j'ai été en contact avec le président de la Région. Peut-être que le projet de Plaintel est une bonne idée mais il y a des alternatives," a conclu la secrétaire d'Etat.

Le député Marc Le Fur a exprimé sa déception sur le réseau social Twitter. L'occasion pour le président de l'Assemblée National, Richard Ferrand de réagir. "Quoi de plus responsable que la ministre, comme Loïg Chesnais-Girard et la Région soupèsent les chances de succès d'un projet avant de s'engager ? Je suis très déçu que Marc Le Fur feigne de ne pas comprendre et oppose les bonnes volontés. Déçu, pas surpris."

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu