Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Valence : la tête de liste LREM, Alain Auger, démissionne du conseil municipal

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Il a envoyé son courrier de démission ce mardi. Alain Auger, tête de liste LREM à la mairie de Valence, démissionne de ses mandats de conseiller municipal et de conseiller communautaire.

Alain Auger, ancien candidat LREM à la mairie de Valence a présenté sa démission.
Alain Auger, ancien candidat LREM à la mairie de Valence a présenté sa démission. © Radio France - Jean-Christophe Rampal

Un petit tour en politique et puis s'en va. Moins d'un an après son élection au conseil municipal, la tête de liste Ambition Valence, officialise ce mercredi sa démission au conseil municipal de Valence ainsi qu'au conseil communautaire. 

Alain Auger, conseiller d'opposition LREM a envoyé un courrier ce mardi à Nicolas Daragon, maire de Valence. La République en Marche a attendu ce mercredi pour officialiser ces démissions. "Il a pris sa décision en début de semaine, explique Éric Gensanne, ancien directeur de campagne Ambition Valence. C'est un choix mûrement réfléchi depuis quelques temps maintenant"

Alain Auger, entrepreneur à Saint-Alban-en-Ardèche, s'arrêterait "pour des raisons professionnelles avant tout", selon Éric Gensanne. L'ancien candidat à la mairie de Valence veut accroître son entreprise et n'a plus le temps de se consacrer à la politique. Son activité politique n'était également plus compatible avec "certaines contraintes personnelles"

Le novice en politique a semblé parfois isolé dans son opposition : critiqué encore récemment pour ses positions sur la friche Jourdan ou celles sur le musée de Valence. "Ça été mal compris", rétorque Éric Gensanne qui loue au contraire un homme de conviction et une grande force d'opposition. "Vous ne travaillez pas assez sur vos sujets" lui avait lancé Nicolas Daragon lors du conseil municipal de Valence en janvier. "C'était au contraire quelqu'un qui bossait à fond", répond Éric Gensanne. Balle au centre, fin de partie. 

Qui le remplacera ? Sa première colistière ? La réponse devrait tomber d'ici la fin de semaine. Contacté, Alain Auger n'a pour le moment pas répondu à nos sollicitations.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess