Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Valérie Oppelt candidate de la République en marche à la mairie de Nantes

-
Par , France Bleu Loire Océan

La commission nationale d'investiture de la République en marche a désigné mercredi soir Valérie Oppelt comme tête de liste pour les élections municipales de Nantes en mars prochain. Elle est députée de la 2ème circonscription de Loire-Atlantique depuis juin 2017.

Valérie Oppelt candidate de la République en marche pour les municipales à Nantes
Valérie Oppelt candidate de la République en marche pour les municipales à Nantes © Maxppp -

Nantes, France

Ce n'est pas une surprise puisqu'elle était désormais seule en lice pour l'investiture, Valérie Oppelt a été désignée mercredi soir tête de liste de la République en marche (LaRem) pour les élections municipales de Nantes en mars 2020. La députée de la 2ème circonscription de Loire-Atlantique est âgée de 45 ans, elle est issue de la société civile où elle a exercé comme cadre dans l'industrie. Politiquement, Valérie Oppelt se situe au centre-droit. Elle fut la première référente du mouvement En marche en 2016, très engagée dans la campagne d'Emmanuel Macron.

Seule candidate à la candidature

Il y a quelques mois encore, Valérie Oppelt balayait de la main toute candidature aux élections municipales, en tout cas elle ne montrait pas un vif intérêt pour ce mandat, préférant se consacrer à celui de députée décroché en 2017 dans une circonscription bastion du Parti socialiste depuis de longues années. 

Pour les élections municipales de Nantes, c'est Sophie Errante, députée LaRem du vignoble qui, la première, a déclaré sa candidature à la fin du mois de mai avant de jeter l'éponge au mois d'août. Deux autres candidats se sont aussi déclarés pour un ticket commun, Hervé Grélard et Emmanuelle Bouchaud mais eux aussi ont renoncé à aller plus loin.

Match entre femmes à Nantes

Pour l'instant à Nantes, les têtes de listes sont toutes des femmes, il y a d'abord la maire sortante socialiste Johanna Rolland, son adversaire de droite et actuelle chef du groupe d'opposition Laurence Garnier (L.R), la représentante des écologistes Julie Laernoës (EELV) et donc Valérie Oppelt pour la République en marche.

Quatre candidats à Saint-Herblain

La commission d'investiture a en revanche dû choisir entre quatre candidats à la candidature pour la ville de Saint-Herblain et c'est finalement Matthieu Annereau qui a été désigné, il était tête de liste de l'UMP aux élections municipales de 2014 dans cette même commune, il a rallié la République en marche en 2017. Matthieu Annereau est le suppléant de la députée Anne-France Brunet qui elle-même souhaitait décrocher l'investiture. IL y avait aussi deux jeunes candidats, Jordan Allory et Camille Jaffrelot, cette dernière a été l'animatrice du mouvement des jeunes d'En marche.

Choix de la station

France Bleu