Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mort de Valéry Giscard d'Estaing

VIDÉO - Valéry Giscard d’Estaing, un président auvergnat

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Valéry Giscard d’Estaing est décédé ce mercredi à l'âge de 94 ans, et s’il était né en Allemagne en 1926, il restera profondément lié à l’Auvergne où il a exercé plusieurs mandats pendant près d’une cinquantaine d’années. Retour sur le parcours régional de cet ancien Président de la République.

Valéry Giscard d’Estaing sur le chantier de Vulcania en 1997.
Valéry Giscard d’Estaing sur le chantier de Vulcania en 1997. © AFP - Philippe Desmazes

Valéry Giscard d’Estaing est décédé ce mercredi à l'âge de 94 ans dans sa propriété du Loir-et-Cher. Né le 2 février 1926 à Coblence en Allemagne, il a très vite passé beaucoup de temps en Auvergne, il a même a été élève du lycée Blaise Pascal à Clermont-Ferrand au cours d’une scolarité en majorité parisienne. C’est après la guerre, en 1956, qu’il revient dans le Puy-de-Dôme, tout juste  député, il sera au total élu 11 fois dans ces fonctions. Il suit ainsi les traces de son arrière grand-père, Agénor Bardoux, et son grand-père, Jacques Bardoux, qui avaient été élus dans le Puy-de-Dôme avant lui. 

Deux ans plus tard, VGE remporte un autre scrutin, il devient alors conseiller général du Puy-de-Dôme dans le canton de Rochefort-Montagne. Il sera réélu à ce siège sans discontinuer jusqu’en 1974 et son accession à la Présidence de la République. Il sera d’ailleurs réélu à nouveau dans le canton de Chamalières quelques années plus tard, en 1982 et jusqu’en 1988. 

1966, Valéry Giscard d'Estaing alors conseiller général de Rochefort-Montagne (Puy-de-Dôme) pendant la campagne des législatives de 1967.
1966, Valéry Giscard d'Estaing alors conseiller général de Rochefort-Montagne (Puy-de-Dôme) pendant la campagne des législatives de 1967. © AFP - AFP
Valéry Giscard d'Estaing le 7 juin 1974 à Rochefort-Montagne, lors d'une visite.
Valéry Giscard d'Estaing le 7 juin 1974 à Rochefort-Montagne, lors d'une visite. © AFP - René Jean

La mairie de Chamalières

L’ancrage locale de Valéry Giscard d’Estaing c’est aussi Chamalières, la commune limitrophe de Clermont-Ferrand dont il a été le maire de 1967 à 1974. C’est d’ailleurs de sa mairie qu’il avait lancé sa campagne électorale victorieuse et c’est là aussi qu’il avait forgé son image de Président proche du peuple comme en juin 1973 où il disputait un match de football dans l'équipe de la municipalité face aux commerçants de Chamalières. Son fils, Louis Giscard d’Estaing, a repris le flambeau puisqu’il est maire de la commune depuis 14 ans.   

Candidat à la présidence Valéry Giscard d'Estaing joue au football le 4 juin 1973 à Chamalières pendant la campagne électorale présidentielle.
Candidat à la présidence Valéry Giscard d'Estaing joue au football le 4 juin 1973 à Chamalières pendant la campagne électorale présidentielle. © AFP - STF

Quelques années plus tard, VGE se lance dans la bataille de Clermont-Ferrand avec pour objectif de prendre la mairie à la gauche qui la tient depuis 1935. C’est un échec pour l’ex-président qui est battu par Roger Quilliot élu avec tout juste 50,1% des suffrages. 

Le président Giscard d'Estaing vient de voter à Chanonat pour le deuxième tour de la présidentielle le 10 mai 1981.
Le président Giscard d'Estaing vient de voter à Chanonat pour le deuxième tour de la présidentielle le 10 mai 1981. © AFP - Gabriel Duval/Joël Robine

La présidence du Conseil régional d’Auvergne 

Le mandat qui aura scellé le lien entre VGE est l’Auvergne est sans conteste celui de président du Conseil régional, un siège qu’il a occupé à partir de 1986 et pendant 18 ans où il s’est efforcé de marquer les esprits. On lui doit par exemple la Grande Halle de Cournon mais aussi la création de Vulcania et le développement du réseau autoroutier dans la région. 

VGE entouré d'enfants pour l'inauguration de Vulcania le 20 février 2002 à Saint-Ours-les-Roches.
VGE entouré d'enfants pour l'inauguration de Vulcania le 20 février 2002 à Saint-Ours-les-Roches. © AFP - Jean-Philippe Ksiazek
Valéry Giscard d'Estaing assiste au concert de Johnny Hallyday pour l'inauguration du nouveau Zénith d'Auvergne le 5 décembre 2003.
Valéry Giscard d'Estaing assiste au concert de Johnny Hallyday pour l'inauguration du nouveau Zénith d'Auvergne le 5 décembre 2003. © AFP - Thierry Zoccolan

En avril 2004, à 78 ans, il quitte son siège, battu par le socialiste Pierre-Joël Bonté. Une défaite qui marque la fin de l’histoire politique auvergnate de Valéry Giscard d'Estaing. Il revient ensuite encore parfois dans la région jusqu’à la mise vente de son château de Chanonat en 2012. 

Dernière campagne pour VGE qui sortira battu du scrutin régional de 2004 en Auvergne.
Dernière campagne pour VGE qui sortira battu du scrutin régional de 2004 en Auvergne. © AFP - Thierry Zoccolan
Le 2 septembre 2012 le public se presse pour la vente aux enchères organisée dans le château de la famille Giscard d’Estaing à Chanonat.
Le 2 septembre 2012 le public se presse pour la vente aux enchères organisée dans le château de la famille Giscard d’Estaing à Chanonat. © AFP - Thierry Zoccolan

Après plusieurs alertes sur son état de santé ces derniers mois, l'ancien président est décédé mercredi soir "des suites du Covid" dans sa maison familiale du Loir-et-Cher. "Conformément à sa volonté, ses obsèques se dérouleront dans la plus stricte intimité familiale" a indiqué le communiqué publié ce soir par sa famille. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess