Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Dans ces circonstances, un rassemblement des listes doit s'envisager" assure le candidat Modem Marc Fesneau

-
Par , France Bleu Touraine

C'est l'une des clés de ces régionales en Centre-Val de Loire. Y'aura-t-il une grande alliance de la droite et du centre entre les listes de Nicolas Forissier et celle de Marc Fesneau ? Sans surprise, le ministre et candidat du Modem pour la majorité présidentielle l'envisage très sérieusement.

Le ministre Marc Fesneau, chargé des relations avec le Parlement et de la Participation citoyenne, candidat aux élections régionales en Centre-Val de Loire pour la majorité présidentielle
Le ministre Marc Fesneau, chargé des relations avec le Parlement et de la Participation citoyenne, candidat aux élections régionales en Centre-Val de Loire pour la majorité présidentielle © Radio France - Rosalie Lafarge

Avec 16,65% des voix, Marc Fesneau, le candidat du Modem et de la majorité présidentielle n'arrive qu'en quatrième position au soir du premier tour de ces régionales en Centre-Val de Loire. Il arrive surtout derrière le candidat de la droite et du centre, le député LR Nicolas Forissier, troisième avec près de 19% des suffrages. 

" Je ne suis pas fermé à des rassemblements qui permettent une alternance et un changement de politique au niveau régional", assure Marc Fesneau ce lundi matin, invité de France Bleu Touraine. "On verra dans la journée si ça peut se traduire par des discussions avec M. Forissier. Un rassemblement des listes, c'est comme cela que ça doit s'envisager."

Dans le même temps, Marc Fesneau n'oublie pas pour autant de mobiliser les électeurs, après un premier tour marqué par une abstention record ( à peine 30% de participation ce dimanche ) : 

" Je leur dis simplement qu'ils ont le destin de leur région entre leurs mains. Et qu'il me semble que l'alliance qui est en préparation entre M. Bonneau, M. Fournier et les amis de Jean-Luc Mélenchon est une alliance qui est de nature à stériliser les initiatives dans cette région. A l'image de l"aéroport de Tours. _Si y a pas Ryanair, il n'y a plus d'aéroport de Tours_. Je ne dis pas que c'est une compagnie parfaite mais c'est elle qui fait les rotations. Aucune autre compagnie n'est intéressée par cet aéroport. A un moment, il faut assumer ses actes. 

Autant je vois bien les points de convergence que nous avons avec Nicolas Forissier sur nos programmes. Mais je vois bien aussi les points de divergence que M. Bonneau a avec M. Fournier sur un certain nombre de sujets. Je pense aux agriculteurs, aux chefs d'entreprise. A tous ceux qui pensent que la transition écologique ne doit pas se faire les uns après les autres". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess