Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vers de nouvelles élections à Céret et Pia, mais pas à Montesquieu-des-Albères

-
Par , France Bleu Roussillon

Le rapporteur public a demandé ce jeudi l’annulation des dernières élections municipales dans deux communes des Pyrénées-Orientales. Décision des sages du Conseil d'Etat la semaine prochaine.

élection - bulletin - urne - vote - scrutin (illustration)
élection - bulletin - urne - vote - scrutin (illustration) © Maxppp

Il va certainement falloir organiser de nouvelles élections municipales à Pia et Céret, mais pas à Montesquieu-des-Albères. Dans ces trois communes, des candidats battus avaient déposé des recours pour faire annuler le scrutin de 2014 .

Devant le Conseil d’Etat ce jeudi 21 mai, le rapporteur public a demandé l’annulation des élections de Pia et Céret . En revanche, il estime qu’il n’y a pas eu d’irrégularités à Montesquieu-des-Albères et demande le rejet du recours déposé par Cyrille De Foucher, candidat dont la liste a été battue de seulement 4 voix.

Une décision la semaine prochaine

Ce sont les juges qui doivent maintenant trancher, mais dans l’immense majorité des cas, ils suivent les recommandations du rapporteur public. La décision est attendue la semaine prochaine.

A Céret , le recours a été déposé par le divers gauche François Brulé, dont la liste a été battue de seulement 136 voix. Il dénonce une ambiance délétère pendant la campagne, avec "insultes, coups bas et menaces" .

A Pia , c’est Michel Maffre qui a déposé le recours. Sa liste a été battue de 61 voix. Il estime avoir été diffamé dans plusieurs documents de campagne, dénonce l'utilisation de moyens municipaux au bénéfice de la campagne du maire sortant, et pointe des inscriptions irrégulières sur les listes électorales.

En cas de nouvelles élections, c’est la préfecture qui fixera la date du scrutin .

Choix de la station

À venir dansDanssecondess