Politique

Vers l'apaisement politique ?

Par Thomas Benech, France Bleu Poitou mardi 18 mars 2014 à 23:10 Mis à jour le mercredi 19 mars 2014 à 6:00

Les trois candidats, hier, sur le marché de Loudun : Pierre Lantier, Elefthérios Benas et Joël Dazas.
Les trois candidats, hier, sur le marché de Loudun : Pierre Lantier, Elefthérios Benas et Joël Dazas. © Radio France - Thomas Bénech

Dimanche à Loudun, les électeurs auront le choix pour les municipales entre 3 listes. Parmi elles, il y aura celle du maire sortant, Elefthérios Benas dont la fin de mandat a été agitée.

L'election municipale à Loudun, peut-elle se transformer en vote sanction pour le maire UMP sortant Elefthérios Bénas ? L'intéressé n'a aucune crainte sur ce point. "Je fais confiance à la lucidité des électeurs" dit-il. 

Dans les faits, la question va se poser et sera peut-être dans la tête de certains habitants au moment de déposer leur bulletin dans l'urne. Il faut dire que la fin de mandat du maire a été agitée et  marquée par les départs de plusieurs conseillers et l'éviction de sa 1ère adjointe. 

Durant les derniers conseils de la mandature, l'opposition a régulièrement condamné le manque de concertation d'Elefthérios Benas et plus largement sa gouvernance. 

Interrogé sur le sujet, le maire sortant fait son mea culpa , explique que son équipe a manqué d'expérience. S'il est réélu, il promet l'apaisement et annonce qu'il fera des propositions à l'opposition pour rejoindre l'équipe municipale. Une proposition qui surprend l'un de ses concurrents à la mairie, Joël Dazas. Il a décidé de rappeler durant sa campagne, le climat délétère de ces derniers mois lors des conseils municipaux. 

Quant à Pierre Lantier, candidat tête de liste divers gauche, pas question de faire table rase du passé mais il faut en même temps se tourner vers l'avenir, et faire des propositions aux Loudunais. C'est qu'attendent les habitants, dit-il. 

Vote sanction ou pas, dimanche, à Loudun ? C'est l'une des questions au coeur du scrutin, Thomas Bénech.