Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Vers un remaniement ministériel : réactions en Drôme Ardèche

mardi 26 août 2014 à 8:24 - Mis à jour le mardi 26 août 2014 à 10:11 Par Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme Ardèche

Ce mardi, l'Elysée doit préciser les noms des nouveaux ministres et secrétaires d'Etat. En Drôme Ardèche, le député UMP Hervé Mariton se montre très critique, le socialiste Pascal Terrasse temporise et l'écologiste Michèle Rivasi ne souhaite pas que les verts entrent au gouvernement si la politique ne change pas.

François Hollande et Manuel Valls
François Hollande et Manuel Valls © Maxppp

Didier Guillaume l'a rappelé ce matin : "le président et le chef du gouvernement ont voulu de la clarté, une ligne politique. Ce n'est pas une crise de régime. La ligne politique c'est le pacte de responsabilité décidé en janvier" . Il était à 7h50 l'invité de France Bleu Drôme Ardèche en direct.

Réaction en Drôme Ardèche au remaniement : Didier Guillaume (PS) invité à 7h50

Le sénateur et président socialiste du conseil général de la Drôme a apporté son soutien à la politique de François Hollande. L'occasion pour l'élu de rappeler qu'il ne devrait pas faire partie de la nouvelle équipe Valls : "Non je n'ai pas été appelé. Moi je suis président du conseil général et très heureux."

En Ardèche, le député socialiste Pascale Terrasse a tenu lui aussi à réagir :

"on n'est pas dans une critique politique majeure. La réalité, c'est que l'on est dans une crise sociale majeure".

Réaction en Drôme Ardèche au remaniement : réaction de Pascal Terrasse (PS)

L'heure n'est pourtant pas à la réconciliation au sein de la gauche gouvernementale. En tout cas pas maintenant. La députée européenne et conseillère municipale (EELV) Michèle Rivasi ne souhaite pas que des verts participent au nouveau gouvernement. En tout cas pas à n'importe quel prix :

Tant que la ligne n'est pas une réorientation par rapport à la politique économique et par rapport aux enjeux -et on voit qu'il y aura une conférence internationale très importante en décembre 2015 sur les enjeux au niveau de la planète- il est hors de question de participer au gouvernement.

Elle se montre également très ferme quant à une possible participation d'élus écologistes dans le gouvernement Valls 2 : "s'il n'y a pas de changement de cap, ce sera une trahison à ces écologistes traditionnels d'y participer".

Réaction en Drôme Ardèche au remaniement : réaction de Michèle Rivasi (EELV)

Le député d'UMP de la Drôme et candidat à la présidence du parti, Hervé Mariton est lui très critique et n'exclut pas une dissolution de l'assemblée nationale :

"Soit il est capable d'imposer une ligne cohérente (de son point de vue) au sein de sa majorité politique, et c'est alors un acte d'autorité. Dont acte. soit il ne l'est pas et là les choses peuvent se régler de différentes manières. Cela peut être la démission du président de la République. Cela peut être appeler un nouveau vote pour l'assemblée nationale." 

Mais l'élu de Droite pense aussi à l'avenir de sa famille politique "si demain le calendrier devait se bousculer, il faudrait bien que l'on soit capable de répondre et que l'on soit à la hauteur de la siuation. Nous avons notre débat interne mais aussi notre responsabilité d'opposition et de propositions pour la France".

Réaction en Drôme Ardèche au remaniement : réaction de Hervé Mariton (UMP)

La suite est attendue dans les prochaines heures sur le péron de l'Elysée, avec la nomination du nouveau gouvernement.