Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Rouen : vers une triangulaire au second tour

Le candidat DVD Jean-François Bures fusionne avec la centriste Marine Caron avant le second tour des élections municipales à Rouen prévu le 28 juin si les conditions sanitaires le permettent.

L'élue centriste Marine Caron, qui a obtenu 6,14% des voix au premier tour des élections municipales à Rouen le 15 mars dernier,  s'allie avec Jean-François Bures, candidat divers droite, crédité lui de 10,1%.
L'élue centriste Marine Caron, qui a obtenu 6,14% des voix au premier tour des élections municipales à Rouen le 15 mars dernier, s'allie avec Jean-François Bures, candidat divers droite, crédité lui de 10,1%.

L'élue centriste Marine Caron, qui a obtenu 6,14% des voix au premier tour des élections municipales à Rouen le 15 mars dernier,  s'allie avec Jean-François Bures, candidat divers droite, crédité lui de 10,1%. Le second tour de l'élection devrait se dérouler le 28 juin prochain, si les conditions sanitaires le permettent. Les deux élus se connaissent puisque le duo avait remporté le canton 1 de Rouen aux élections départementales de 2015. 

L'élue centriste de Rouen Marine Caron
L'élue centriste de Rouen Marine Caron © Radio France - Yves René Tapon

Cette alliance ne fait pas les affaires de Jean-Louis Louvel qui aurait pu espérer leur soutien. L'entrepreneur soutenu par LREM, le Modem, Agir et Les Républicains a obtenu 16,7 % des voix au premier tour, loin derrière les 29,5 % de la liste socialiste de Nicolas Mayer-Rossignol et des 23,15 % de l'écologiste Jean-Michel Bérégovoy. Ce dernier a apporté son soutien au socialiste dès le soir du premier tour.

Le dépôt des listes pour le second tour est fixé au 2 juin. Deux semaines avant le conseil scientifique donnera son avis sur la possibilité de maintenir cette date décidée par le gouvernement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess