Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Bruno Lemaire à Vesoul: " Je suis candidat parce que j'aime la France"

-
Par , France Bleu Besançon

Bruno Lemaire a choisi Vesoul pour déclarer mardi sa candidature à la primaire de la droite et du centre pour la présidentielle de 2017. A 46 ans le député de l'Eure, ancien ministre de l'agriculture, a privilégié le département de ses amis parlementaires Alain Chrétien et Michel Raison.

Arrivée en gare de Besançon TGV. Photo postée sur son compte Facebook
Arrivée en gare de Besançon TGV. Photo postée sur son compte Facebook

Vesoul, France

Près de 800 personnes dans la salle Parisot de Vesoul mardi soir pour soutenir Bruno Lemaire, candidat désormais officiellement déclaré à la primaire de la droite et du centre.

" Oui je suis candidat pour devenir le prochain président de la République française".

"Je suis candidat parce que j'aime la France, parce que je crois en chacun de vous, dans vos talents, votre savoir-faire" a dit Bruno Lemaire. Pour l'énarque de 46 ans, ancien ministre de l'agriculture, qui a débuté en politique en 2006 comme conseiller spécial de Dominique de Villepin, " les hommes providentiels c'est du passé. Ce  qui sauvera la France ce sont les Français. "

Pas de tribune pour Bruno Lemaire au milieu du public. - Aucun(e)
Pas de tribune pour Bruno Lemaire au milieu du public.

"Il serait enfin temps d'écouter les Français pour renouveler une classe politique qui depuis 30 ans ne s’est jamais renouvelée" a ajouté le candidat à la primaire à droite et au centre.

Parmi les thèmes évoqués: la défense de la langue française ("chacun de vous est comptable de la langue française"), de la laïcité ( "les religions se soumettent aux lois de la République, ce n'est pas la République qui se soumet aux religions"), la place nécessaire faite aux jeunes.

Quant au cumul des mandats, pas plus de trois mandats successifs au maximum et moins de députés et de sénateurs. Bruno Lemaire veut également supprimer le Conseil économique et social.

Ils sont désormais huit candidats à la primaire de la droite et du centre pour la présidentielle de 2017, prévue en novembre prochain.