Politique

Découvrez les 21 mesures annoncées par François Hollande pour améliorer la vie en zone rurale

Par Julien Baldacchino, France Bleu lundi 14 septembre 2015 à 16:03

François Hollande, ce lundi à son arrivée à Vesoul (Haute-Saône)
François Hollande, ce lundi à son arrivée à Vesoul (Haute-Saône) © Max PPP

Le président de la République était ce lundi à Vesoul, en Haute-Saône, pour un comité interministériel aux ruralités. Accompagné de dix ministres, il a notamment annoncé que d'ici 2017, 700 personnes seraient formées pour que personne ne soit à plus de trente minutes d'un service d'urgence.

"D'ici 2017, plus personne ne sera à plus de trente minutes d'un service d'urgence" : c'est la première des mesures annoncées par François Hollande ce lundi, à Vesoul en Haute-Saône. Le président de la République participait à un comité interministériel aux ruralités, en compagnie de dix de ses ministres, dont le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, qui ont également rencontré une délégation d’agriculteurs dans la matinée. 

Ce comité interministériel fait suite à celui qui a eu lieu il y a six mois, le 13 mars dernier, à Laon (Aisne). Manuel Valls avait alors promis 46 mesures en faveur du monde rural. Cette nouvelle réunion a permis de faire le point sur l'application de ces mesures, et d'en annoncer une vingtaines de plus, essentiellement consacrées à la vie quotidienne et à l'accompagnement des collectivités. Et elles sont réparties en dix grandes catégories.

Les 21 mesures annoncées par François Hollande

  1. La signature de 1.700 contrats pour favoriser l'installation de jeunes médecins (contre 350 aujourd'hui).
  2. D'ici 2017, il y aura 1.000 maisons de santé en France, ces lieux destinés à centraliser en un seul lieu la prise en charge complète des patients en milieu rural. L'objectif précédent, fixé en mars 2015, était de 800 maisons de santé.
  3. La formation de 700 médecins correspondants du Samu d'ici 2017. Avec un objectif en vue : faire que d'ici la fin du quinquennat, chaque Français se trouve à moins de trente minutes d'un service d'urgences.
  4. Engager les 101 départements français dans le plan France Très Haut Débit. A l'heure actuelle 87 départements sont concernés par ce projet de déploiement d'un réseau d'accès à Internet pour tous. L'objectif est de les faire tous entrer dans ce plan d'ici la fin de l'année 2015.
  5. Couvrir en 4G l'intégralité de 22.730 kilomètres de voies ferrées, à partir d'avril 2016
  6. Pour ceux qui ne peuvent recevoir le Haut Débit par les moyens traditionnels parce qu'ils vivent dans des territoires trop enclavés, connexion de 150.000 foyers supplémentaires au haut débit par satellite d'ici 2018.
  7. Toutes les initiatives (notamment des associations) qui visent à accompagner les personnes dans l'utilisation quotidienne du numérique seront réunies dans un réseau national de la médiation numérique, qui pourra en outre bénéficier du programme "2.000 emplois d'avenir dans les Espaces publics numériques". 
  8. Création de 100 "plateformes de mobilité" dans les bourgs-centre, c'est-à-dire des lieux qui proposeront des offres de covoiturage, de location de deux-roues, de transports en commun, etc. 
  9. Une enveloppe de 12,5 millions d'euros débloquée pour garantir le maintien des stations-service indépendantes, qui assurent aussi des rôles de petits commerces et de point-relais. 
  10. D'ici à 2017, l'installation d'une borne de recharge pour les voitures électriques tous les 50 kilomètres.
  11. L'extension du dispositif du prêt à taux zéro pour les travaux de réhabilitation pour 30.000 communes rurales, qui représentent 90% du territoire de France Métropolitaine. Cette mesure sera intégrée au projet de loi de finances pour 2016 et appliquée dès janvier. 
  12. La création d'un fonds doté d'un milliard d'euros pour soutenir les projets portés par les communes et les intercommunalités. La moitié de ce fonds sera destinée spécifiquement aux territoires ruraux
  13. Les dépenses d'entretien des bâtiments publics dans les collectivités seront désormais aussi éligibles au remboursement de la TVA.
  14. Les normes comptables des communes et des intercommunalités seront simplifiées, à partir de janvier 2016.
  15. 300 millions d'euros du fonds de soutien à l'investissement local seront destinés à accompagner le développement des bourgs-centres et des villes de moins de 50.000 habitants.
  16. Le système de dotations aux collectivités sera simplifié, dès le projet de loi de finances 2016, "pour la rendre plus lisible et plus juste". 
  17. Une réforme du dispositif des "Zones de revitalisation rurale" : créé en 1995, ce dispositif n'est plus beaucoup utilisé car trop complexe. Il devrait donc être réformé pour devenir "plus juste et plus simple", calculé en fonction de la densité de population et du revenu par habitant. 
  18. Une nouvelle vague de simplification administrative, de suppression et d'allègements de règles, dès la fin de l'année, dans trois domaines : la gestion des bâtiments publics, l'organisation d'activités sportives, et le fonctionnement des collectivités locales. 
  19. Favoriser le développement des activités périscolaires dans toutes les écoles rurales, et mettre en place dans toutes ces écoles un projet éducatif territorial pour faciliter notamment le recrutement d'animateurs.
  20. Créer, en 2016 et 2017, des "conventions ruralité" pour améliorer l'école dite "rurale". 
  21. Dès le mois d'octobre, le Premier ministre va demander aux préfets de renforcer leur rôle de maintien d'une cohérence dans les réseaux de services publics territoriaux.