Politique

"Le plus dur commence" pour Benoît Hamon, selon Christophe Geneix, son soutien gardois

Par Camille Payan, France Bleu Gard Lozère lundi 30 janvier 2017 à 11:50

La gauche va t-elle réussir à se rassembler?
La gauche va t-elle réussir à se rassembler? © Maxppp - maxppp

Benoît Hamon s'impose aussi largement dans le Gard mais il va devoir maintenant convaincre les électeurs de Manuel Valls de le rejoindre et la tâche ne s'annonce pas facile, Christophe Geneix représentant de Benoît Hamon dans le Gard l'a reconnu ce lundi sur France Bleu Gard Lozère.

La mobilisation est plus importante qu'au premier tour, le score de Benoît Hamon sans appel. Ses soutiens peuvent afficher un large sourire ce lundi matin et pourtant la satisfaction n'est pas totale. Il faut maintenant rassembler, récupérer les électeurs de Manuel Valls et cela risque d'être très compliqué.

Christophe Geneix, représentant de Benoît Hamon dans le Gard, l'a reconnu ce lundi matin sur France Bleu Gard Lozère.

Dans le Gard, Benoît Hamon a rassemblé 57,5% de suffrages, il devance donc largement son rival, (en Lozère il obtient 55,4% des voix) mais il n'est pas certain qu'il réussisse le rassemblement. "Il faut convaincre les électeurs que le programme de Benoît Hamon est le bon" a dit Christophe Geneix sur France Bleu Gard-Lozère ce lundi matin.

Pas facile quand on sait que les deux hommes affichaient deux idées bien différentes, même si Manuel Valls a lancé dimanche soir un appel à rejoindre Benoît Hamon.

"Ça ne va pas être facile mais le rassemblement est la seule méthode qui nous permettra de faire en sorte que la gauche soit présente au second tour. Les électeurs de Manuel Valls doivent le comprendre." - Christophe Geneix

Les élus gardois encore silencieux

Si Benoît Hamon veut réussir le rassemblement il a besoin de soutien de la part des élus socialistes également. Dans le Gard seuls Christophe Cavard, député ex-EELV, et Patrice Prat (PS) se sont déjà rangés derrière lui.

Silence radio revanche des autres pour l'instant : Françoise Dumas, Fabrice Verdier et William Dumas. Même sur leurs comptes twitter les députés sont muets ce lundi matin, signe que le sujet est délicat.

Françoise Dumas en revanche pourrait se rallier à Emmanuel Macron, elle devrait faire partie des 29 députés qui vont lancer un appel pour rejoindre l'ancien ministre de l'Économie. Même chose pour le maire de Bagnols-sur-Cèze Jean-Christian Rey, dont le directeur de cabinet Jérôme Talon est le référent départemental du mouvement "En Marche !". Il doit s'exprimer d'ici la fin de la semaine. Des ralliements qui n'inquiètent pour l'instant pas le clan Hamon.

"Emmanuel Macron je ne sais pas vraiment qui c'est. C'est une bulle qui est ni de gauche, ni de droite. On verra comment il évolue. Je pense que ceux qui avaient la tentation Macron vont se dire maintenant que le mieux placé c'est Benoît Hamon. Ils vont revenir à la maison." - Christophe Geneix

Retrouvez en intégralité l'interview de Christophe Geneix ce lundi matin en direct sur France Bleu Gard Lozère.

Christophe Geneix