Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Victoire de François Fillon à la primaire : réactions dans la Marne et les Ardennes

lundi 28 novembre 2016 à 10:56 Par Renaud Biondi-Maugey, France Bleu Champagne-Ardenne

L'ancien Premier ministre sera le candidat officiel de la droite lors de la prochaine élection présidentielle. Il a facilement remporté son duel avec Alain Juppé et réalise dans la Marne et les Ardennes des scores encore plus élevés qu'au niveau national.

"J'ai maintenant le devoir de convaincre tout le pays", a déclaré François Fillon après sa victoire. Il lui reste cinq mois pour cela.
"J'ai maintenant le devoir de convaincre tout le pays", a déclaré François Fillon après sa victoire. Il lui reste cinq mois pour cela. © Radio France - Elisa Brinai

Si la victoire de François Fillon est très large au niveau national, elle l'est encore plus dans nos départements, avec près de 70% Marne et plus de 73% dans les Ardennes.

Même les soutiens de la première heure de François Fillon ne s'attendaient pas à un tel succès, tel Patrick Fostier, qui est vice-président de la communauté d'agglomération Ardennes métropole et référent dans les Ardennes de François Fillon. "Nous ne pensions pas obtenir des résultats aussi forts" avoue Patrick Fostier. Pour lui ce score est le preuve que "les Français sont prêts à l'effort". "L'entre-deux-tours a été consacré à mettre en lumière les efforts que François Fillon dans son projet compte demander aux Français s'ils lui font confiance. On pouvait craindre que cette révélation ou cette mise en lumière des efforts ne détourne une partie de l’électorat voire même entraîne des électeurs notamment de gauche pour faire barrage à François Fillon, mais on voit qu'il n'en a rien été" s'est félicité Patrick Fostier sur France Bleu Champagne-Ardenne.

La France a trouvé son leader - René-Paul Savary

Les élus qui soutenaient initialement Nicolas Sarkozy et ont rallié François Fillon dans l'entre-deux-tours expriment eux aussi leur satisfaction. Dans la Marne, le sénateur et président du conseil départemental René-Paul Savary salue un "retour aux vraies valeurs, à une droite qui s'affirme, qui n'a pas de complexe, qui sait véritablement faire des propositions". "Ca donne le sentiment que la France a trouvé son leader pour conduire l'alternance" estime René-Paul Savary. "Maintenant il convient de gagner les présidentielles" rappelle la députée Catherine Vautrin, qui était porte-parole de Nicolas Sarkozy avant le premier tour. "L'engagement de la primaire c'est qu'on est derrière celui qui est en tête au soir du deuxième tour. Ce qui importe c'est que tout le monde soit rassemblé derrière lui" ajoute la députée.

Les juppéistes se rallient à François Fillon

Les soutiens d'Alain Juppé ont exprimé sans réserve leur ralliement au vainqueur, comme le député centriste de la Marne Charles de Courson. "Maintenant il faut que tout le monde soutienne François Fillon" déclare-t-il. Benoist Apparu également soutiendra François Fillon pour la présidentielle. Le député-maire de Châlons-en-Champagne, qui fut durant toute la campagne le porte-parole d'Alain Juppé, n'a pas réussi à convaincre une majorité des électeurs de droite dans sa ville, puisque François Fillon y a obtenu 58%. Avec 42% des voix, Alain Juppé réalise tout de même à Châlons-en-Champagne un meilleur score qu'au niveau national. Benoist Apparu y voit une consolation : "C'est pour moi à titre personnel plutôt une satisfaction de me dire que sur la ville de Chalons-en-Champagne on réussit un bien meilleur résultat que sur le plan national."