Infos

VIDEO - Alexis Corbière : "'Il y aura un candidat écologiste en capacité d'être au second tour, c'est J.L. Mélenchon"

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région jeudi 20 octobre 2016 à 9:19

Alexis Corbière
Alexis Corbière © Radio France - Martine Bréson

Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, était l'invité de France Bleu à 8h10. Il a parlé de la colère des policiers, du couvre-feu pour les moins de 16 ans à Colombes et de l’élection présidentielle.

Le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière, était l'invité de France Bleu à 8h10. Regardez l'intégralité de son interview à la fin de cet article.

A retenir

La colère des policiers

"Les policiers sont des travailleurs comme les autres qui effectivement travaillent dans des conditions extrêmement difficiles... je rappelle que sous le gouvernement précédent, police nationale et gendarmerie confondues, c'est près de 13.000 postes qui ont été supprimés. Il y a une clochardisation de leurs conditions de travail ... je suis pour qu'ils soient entendus et qu'ils ne soient pas, en plus, caricaturés.... Nous, ce que nous proposons avec Jean-Luc Mélenchon, c'est revenir aux effectifs de 2007.. Il y a encore aujourd'hui 11.000 auxiliaires de police qui sont en situation précaire qu'il faudrait titulariser... Il faut donner des moyens à la police nationale pour qu'elle puisse travailler. De l'argent il y en a ..."

Voyez-vous une manipulation du FN derrière cette colère des policiers

"Je trouve ça très maladroit... moi je ne suis pas d'accord avec ça... c'est faire un cadeau au FN, moi je connais des tas de policiers qui ne sont pas d'extrême droite... d'abord c'est une mission républicaine... alors, si par contre on leur dit chaque fois qu'il crie c'est l'extrême droite derrière-vous eh bien on les jette dans les mains de l'extrême droite..."

Le couvre-feu pour les mineurs de moins de 16 ans à Colombes

Il va de soi que je ne suis pas pour que des enfants trainent dans la rue le soir mais là, ce dont on parle, c'est d'un couvre-feu, dans certains quartiers ... je ne suis pas favorable pour que, selon les quartiers où vous habitez, vous avez ou pas le droit de circuler. Je ne suis pas pour une discrimination sociale. Ya pas les quartiers chics ou les jeunes de 16 ans ont le droit de se promener et dans les quartiers populaires ils n'auraient pas le droit..."

"Moi ce que je n'aime pas c'est que, dans le cas typique de Colombes, la même maire, dernièrement, a supprimé des subventions auprès d'associations, je pense à une association qui s’appelle Les lumières qui faisait un travail très intéressant en particulier auprès des mères d'origine étrangère pour leur apprendre le français etc... alors là il n'y a plus aucun moyen et d'un seul coup on ne voit une réponse aux problèmes de la ville qui peuvent être réels, que par des réponses sécuritaires.

La primaire des Verts et l'élimination de Cécile Duflot

"Moi je pense qu'il y aura un candidat écologiste en capacité d'être au second tour, il s'appelle Jean-Luc Mélenchon dans cette élection présidentielle. On est écologiste. Jean-Luc Mélenchon parle d'écologie, il en parle bien. D'ailleurs rappelez-vous que Nicolas Hulot avait voté Jean-Luc Mélenchon en 2012... Après je souhaite bon vent à mes amis d'Europe Ecologie les Verts... Je dirai seulement que le résultat de Madame Duflot démontre que tous ceux qui ont gouverné avec François Hollande sont aujourd'hui rudement sanctionnés parce que tout le monde considère qu'ils portent une responsabilité de tout ça.

Les communistes ?

"Ils sont les bienvenus. Les amis, ne perdons pas de temps... Rejoignez-nous. Ensemble on peut être au second tour et remporter l'élection présidentielle..."

Regardez l'intégralité de l'interview d'Alexis Corbière .

Partager sur :