Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

VIDÉO - "Beaucoup trop" de Français "pensent qu'on peut obtenir" quelque chose sans "effort" regrette Emmanuel Macron

samedi 12 janvier 2019 à 4:24 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Alors que les gilets jaunes se mobilisent pour le neuvième samedi consécutif, Emmanuel Macron a loué vendredi "le sens de l'effort" et regretté que "beaucoup trop" de Français l'oublient. Le chef de l'Etat s'exprimait devant les maîtres-boulangers réunis à l'Élysée pour la galette des rois.

 Emmanuel Macron devant les maîtres-boulangers réunis à l'Élysée pour la traditionnelle galette des rois, le 11 janvier 2019.
Emmanuel Macron devant les maîtres-boulangers réunis à l'Élysée pour la traditionnelle galette des rois, le 11 janvier 2019. © AFP - Ian LANGSDON / POOL

Alors que les gilets jaunes se mobilisent à nouveau partout en France ce samedi 12 janvier, Emmanuel Macron s'est attiré des critiques vendredi avec une "petite phrase" prononcée lors de son discours devant les maîtres-boulangers réunis à l'Élysée pour la traditionnelle galette des rois.

Évoquant le rôle capital, selon lui, de l'apprentissage dans la lutte contre le chômage, le chef de l'État a loué le "sens de l’effort". "Notre jeunesse a besoin qu'on lui enseigne un métier, des gestes, des savoirs, le sens de l'effort. Et le sens de cet engagement qui fait qu'on n'a rien dans la vie si il n'y a pas cet effort" a-t-il déclaré avant d'ajouter : "Les troubles que notre société traverse sont aussi parfois dus, liés, au fait que beaucoup trop de nos concitoyens pensent qu'on peut obtenir sans que cet effort soit apporté." 

Le discours d'Emmanuel Macron (à partir de 11'40)

"Parfois on a trop souvent oublié qu'à côté des droits de chacun dans la République (...) il y a des devoirs" a poursuivi le président de la République "et s'il n'y a pas cet engagement, ce sens de l'effort, le fait que chaque citoyen apporte sa pierre à l'édifice par son travail, par son engagement au travail, notre pays ne pourra jamais pleinement recouvrer sa force, sa cohésion (...) l’apprentissage est au cœur de cette philosophie."

"C'est la boulette du roi"

Des propos vivement critiqués dans l'opposition. "Il y a la galette des rois, là c'est la boulette du roi", a réagi sur BFMTV le député Insoumis Alexis Corbière, estimant qu'Emmanuel Macron "sous-entend que les gens qui sont dans la rue, qui soutiennent les 'gilets jaunes', ne font pas assez d'efforts". 

"Défendre l'effort oui, défendre les forts non ! #Présidentdesriches #méprisantdelaRépublique", a tweeté le secrétaire national du Parti communiste Fabien Roussel.

"Si provoquer est une stratégie alors c’est consternant ..." a pour sa part commenté Laurence Sailliet, porte-parole Les Républicains sur Twitter.