Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Bretagne : incident au conseil régional avec des militants anti-OGM

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Un incident s'est produit ce vendredi 10 juillet à l'hôtel de Courcy à Rennes où se tenait une session du conseil régional de Bretagne. Des militants anti-OGM, faucheurs volontaires ont tenté de faire irruption dans l'hémicycle. Ambiance tendue. La session a été interrompue.

Les militants anti-OGM ont fait irruption au conseil régional ce vendredi 10 juillet.
Les militants anti-OGM ont fait irruption au conseil régional ce vendredi 10 juillet. © Radio France - Loïck Guellec

Moment de panique ce vendredi 10 juillet dans l'hémicycle du conseil régional de Bretagne.  Vers 10h30, des militants aniti-OGM ont forcé les portes de l'hôtel de Courcy avec dans l'idée de faire irruption dans la salle où se tenait une session du conseil régional. Le vice-président Thierry Burlot était en train d'évoquer la préservation de la biodiversité lorsque les faucheurs volontaires sont arrivés. Ils ont été stoppés par des élus qui ont fait bloc afin de bloquer l'entrée de la salle. Certains conseillers régionaux ont été bousculés.

Les manifestants, dont certains arboraient des masques de l'élu à l'agriculture Olivier Allain, n'ont pas pu pénétrer dans la salle. Le président du conseil régional a aussitôt suspendu la séance alors que certains élus ont lancé des appels : "La sécurité bordel !". "C'est fou ça il n'y a pas de sécurité !" s'est étonnée la conseillère régionale Anne-Maud Goujon. La police est intervenue sur place quelques minutes plus tard. 

Une situation inacceptable.

Sur Twitter, Loïg-Chesnais Girard évoque une agression. "Fanny Chapet a été bousculée violemment. Elle a eu très peur. Elle a pensé que c'était un attentat. Ces manifestants ont eu des mots très violents. Nous sommes dans une situation inacceptable. Nous acceptons la contradiction mais nous ne pouvons tolérer la violence et ces méthodes inacceptables et condamnables." Fanny Chapet va porter plainte, tout comme Stéphane Perrin, blessé à la main. La Région va également porter plainte.

La séance a finalement pu reprendre vers 11h15 après l'évacuation de la quinzaine de manifestants. "Nous sommes venus pour contester les importations de soja OGM au port de Brest car le conseil régional fait partie de la chaîne de responsabilité de ces importations. Nous voulons que la politique agricole de la Région soit revue. Elle subventionne l'agro-industrie bretonne et des poulaillers géants !" a dénoncé l'un des faucheurs anti-OGM. 

Sur les réseaux sociaux, de nombreux élus ont souhaité apporté leur soutien aux conseillers régionaux bretons.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess