Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

VIDÉO - Débat sous tension entre candidats avant le second tour des municipales à Orléans

-
Par , , France Bleu Orléans

France Bleu Orléans a organisé ce vendredi soir un débat entre les trois candidats du deuxième tour des municipales à Orléans. Serge Grouard, Olivier Carré et Jean-Philippe Grand se sont affrontés, avec quelques moments de tension, notamment au sujet des 80.000 masques distribués par l'ex maire.

Débat avant le second tour des municipales à Orléans, le 28 juin sur France Bleu Orléans
Débat avant le second tour des municipales à Orléans, le 28 juin sur France Bleu Orléans © Radio France - Antoine Denéchère

Sans surprise, le débat organisé en direct par France Bleu Orléans ce vendredi soir entre les trois candidats du second tour des municipales à Orléans a été tendu, notamment au sujet de la distribution de 80.0000 masques par Serge Grouard, ancien maire et candidat LR/UDI, ou encore de la gestion de la crise sanitaire par le maire actuel Olivier Carré (candidat LREM/Modem). L'écologiste Jean-Philippe Grand (soutenu par EELV/PS/PCF) s'est, lui, peu exprimé sur le sujet, préférant "se concentrer sur le projet".

C'est Serge Grouard qui a lancé la première pique (le tirage au sort lui avait donné la parole en premier) : "Monsieur Carré a refusé, et je le regrette car je lui avais tendu la main, les masques que je pouvais avoir". 

M. Grouard a préféré distribuer les masques lui-même en se faisant valoir de cela !"

Olivier Carré, son ex premier adjoint à qui Serge Grouard avait transmis le flambeau en 2015, a répondu : "il fallait que M. Grouard amène ses masques à l'hôpital, je le lui ai dit à l'époque, de façon à ce qu'ils soient répartis entre professionnels de santé comme tous ceux qui ont effectué des dons. Mais j'ai compris qu'il avait préféré, lui et ses équipes, les distribuer lui même en se faisant valoir de cela"

Et le candidat soutenu par LREM et le Modem a taclé l'ex maire : "j'ai pu lire des articles qui montrent que la question de la légalité est clairement posée. Et qu'on sorte de cette hystérie au sujet des masques : Orléans n'a pas eu de problèmes de masques ! Il y a eu 1 million 400 000 masques qui ont été achetés par la Ville, et surtout on est une des rares villes de France ou tous les orléanais ont pu recevoir leurs masques pendant le confinement. Le reste, c'est des toutes petites querelles politiciennes, elles n'ont rien à faire dans le débat."

Je n'ai vu nulle part vos 1 million 400 000 masques, M. Carré !"

S'en est suivi un échange vif entre les deux candidats : "j'avais proposé le 31 mars, en pleine pandémie et en pleine pénurie, des masques, alors que personne n'en avait, et j'ai proposé à la métropole de les acheter et nos échanges écrits en attestent. La deuxième chose, c'est que je n'ai vu nulle part le million 400 000 masques que vous répétez à l'envi, je ne sais pas où ils sont !"

Interrogé par François Guéroult, de France Bleu Orléans, Serge Grouard ne souhaite pas rendre public le nom des entreprises qui ont effectué  don de ces 80 000 masques. Cela peut-il laisser penser que ces entreprises pourraient attendre un retour d'ascenseur en cas de victoire de Serge Grouard le 28 juin ? "J'ai été maire pendant quinze ans, et me prêter cette intention est surréaliste, vous connaissez ma rigueur !"

Vous donnez beaucoup de leçons !"

Et le candidat des "orléanais au cœur", se tournant vers Olivier Carré, s'est adressé à lui : "vous donnez beaucoup de leçons, est- ce que vous avez reçu une livraison de 185 00 masques d'Amazon ? 

Vous avez été démasque M. Grouard !"

"Oui, mais elle n’est pas arrivée masquée, vous vous avez été démasqué Monsieur Grouard !" a répliqué le maire sortant. "Vous, vous avez le droit de recevoir des masques, et pas moi ?", a alors répondu Serge Grouard.

Jean-Philippe Grand se veut au-dessus de la mêlée

Jean-Philippe Grand, candidat écologiste, resté longuement silencieux pendant ce duel, a expliqué que "les auditeurs attendent autre chose de nous que ce débat sans fin". Mais le candidat écologiste a quand même attaqué M. Grouard : "pour la crédibilité, si réellement vous aviez fait par pure abnégation comme vous le dites, vous n'auriez pas pris des photos de la livraison et des moments où vous mettez en scène la distribution à des soignants, je pense à France 2 ! Vous pouviez très bien le faire sans communication sur les réseaux sociaux et dans les médias, et dire ensuite, maintenant, que vous aviez offert ces masques ça aurait montré une certaine grandeur". 

"Merci pour la leçon M. Grand, mais vous, vous n'avez rien fait !" a réagi M. Grouard.

Débat sur les mesures post-crise du covid

Ce débat sur les masques a ensuite laissé place à un débat sur les propositions de chaque candidat pour l'après-crise. Jean-Philippe Grand a défendu son projet de revenu minimum garanti, pour les orléanais les plus modestes, qui lui a valu les critiques des deux autres candidats, notamment sur le coût d'une telle mesure.

Serge Grouard a défendu son plan d'urgence, en douze points, qu'Olivier Carré a critiqué, notamment sur les aides directes aux artisans et commerçants, considérées comme de la distribution d'argent à "une clientèle". Le maire sortant plaide lui pour une relance des investissements de la collectivité.

Quelles propositions pour les transports ?

Enfin, sur les transports en commun (dernier thème de notre débat), chacun a défendu ses propositions. On retiendra la proposition nouvelle de Serge Grouard, d'étudier une troisième ligne de tramway à Orléans. Vous pouvez retrouver l'intégralité de ce débat en vidéo ci-dessous.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu