Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections européennes 2019

VIDEO - Guillaume Cros (EELV), du Conseil régional d'Occitanie, prêt à ressouder la gauche autour de l'environnement

-
Par , France Bleu Occitanie

Au lendemain des élections européens où la liste Europe Ecologie les Verts a réalisé une percée inattendue avec 13,4% des voix, le vice-président EELV du Conseil régional d'Occitanie se dit prêt à travailler avec les militants de la France Insoumise en vue des municipales, en mars prochain.

Guillaume Cros, vice-président EELV du conseil régional d'Occitanie.
Guillaume Cros, vice-président EELV du conseil régional d'Occitanie. © Radio France

Occitanie, France

Depuis dimanche soir et les résultats des élections européennes, tous les partis de gauche, du Parti Communiste à Europe Ecologie les Verts, font le constat que la division de la gauche a coûté cher. La présidente socialiste de la région Occitanie Carole Delga ou l'ancien Premier Ministre socialiste également Bernard Cazeneuve appellent à la réconciliation, à la "refondation de la gauche".

Guillaume Cros, vice-président EELV du conseil régional de l'Occitanie y croit mais pour lui, c'est "dépassé sous sa forme actuelle". Il insiste sur le projet écologiste que les électeurs ont validé lors du scrutin des Européennes.

En toute humilité, je pense qu'il ne faut pas en faire trop mais on peut construire avec d'autres, avec des gens venus d'autres partis, d'associations, avec des citoyens, on peut construire une vraie alternative et elle est indispensable

Guillaume Cros : On était sur un schéma assez classique "droite / gauche". Macron a fait péter un peu tout ça mais il revient très clairement sur le côté très libéral aujourd'hui et donc de droite. Il y a un pôle écologiste qui existe, qui représente une vraie alternative qui pourrait prendre le leadership à gauche, ensemble. 

France Bleu Occitanie : Les électeurs vont voter pour un ou une maire, ça veut dire qu'il y a forcément quelqu'un devant ?

Effectivement, il faut que des projets s'incarnent mais en tous les cas, on a à porter ce projet de l'écologie politique et il faut qu'on profite de cette vague verte.