Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

VIDÉO - Hydroxychloroquine : le sénateur LR de Côte-d'Or Alain Houpert dénonce l'emballement du gouvernement

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le député LR de Côte-d'Or Alain Houpert a interpellé ce mercredi le gouvernement à propos de son interdiction précipitée de l'hydroxychloroquine. Il regrette qu'on ne demande pas d'avantage l'avis des médecins.

Le sénateur de Côte-d'Or Alain Houpert lors des questions au gouvernement
Le sénateur de Côte-d'Or Alain Houpert lors des questions au gouvernement - -

Les remous suscités par l'article de la revue "The Lancet" n'en finissent pas et ont même secoué ce mercredi les bancs du Sénat. Le sénateur côte d'Orien LR Alain Houpert a interpellé le ministère de la santé et au delà, l'ensemble du gouvernement pour son interdiction précipitée de l'hydroxychloroquine suite au fameux article publié le 22 mai, et désavoué depuis par trois scientifiques signataires. Dans un avertissement formel, la revue reconnaissait que "d'importantes questions" planaient à son sujet.

L'élu les Républicains se demande si le gouvernement n'a pas fait preuve d'emballement et regrette qu'on ne fasse pas plus confiance aux médecins à propos des protocoles à prescrire à leurs patients. 

Les dindons de la farce ? 

"Cette étude était en réalité une vaste farce dont les scientifiques, les soignants, les patients et votre gouvernement ont été les dindons", a jugé Alain Houpert, lui même médecin radiologue.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La réponse de la secrétaire d'Etat à la Santé

La prescription d'hydroxychloroquine "en pratique courante" ne se justifie toujours pas dans le traitement du Covid-19, malgré le retrait d'une vaste étude qui concluait à son absence de bénéfice, a déclaré de son côté la secrétaire d'Etat Christelle Dubos au Sénat.

La secrétaire d'Etat a invité à attendre la conclusion des études encore en cours, soulignant que "compte tenu de la décroissance progressive de l'épidémie, cette question devient aujourd'hui moins urgente".

La prescription d'hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19 par les médecins de ville esti nterdite depuis fin mars.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess