Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : L'avenir institutionnel de l'Alsace dans le Grand Est

VIDÉO - Jacqueline Gourault évoque "une collectivité d'Alsace dans le Grand Est avec des compétences"

vendredi 14 septembre 2018 à 16:26 Par Céline Rousseau et Patrick Genthon, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu Lorraine Nord

Sa venue en Alsace était très attendue. Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l'Intérieur, chargé du dossier de l'avenir institutionnel de l'Alsace, rencontre pendant deux jours les élus du Haut-Rhin et du Bas-Rhin.

Jacqueline Gourault, ministre en charge du dossier alsacien.
Jacqueline Gourault, ministre en charge du dossier alsacien. © Radio France - Patrick Genthon

Haut-Rhin, France

Sa visite a démarré vendredi à Colmar. Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l'Intérieur, rencontre les élus des deux départements alsaciens. En charge de l'avenir institutionnel de l'Alsace, la ministre promet qu'il y aura "une collectivité d'Alsace dans le Grand Est avec des compétences propres".

Quelles compétences ?

Une discussion est ouverte sur les compétences. "Il va y avoir des groupes de travail avec des élus et des agents administratifs" précise la ministre. "On parle du bilinguisme, du tourisme, des routes nationales, de l'écotaxe..."

Jacqueline Gourault doit rencontrer l'ensemble des conseillers départementaux des deux départements alsaciens, le président de la région Grand Est ainsi que plusieurs maires, dont ceux de Mulhouse, Colmar et Strasbourg.

Le gouvernement devrait trancher en octobre.