Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - "Je regrette cet esprit de polémique", Thomas Cazenave, sur les débuts du nouveau maire de Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde

Trois mois après l'arrivée de la nouvelle équipe à la mairie de Bordeaux, le conseil municipal fait sa rentrée, ce mardi 29 septembre. Pour évoquer ce début de mandat, le chef de file LREM, Thomas Cazenave, était l'invité de France Bleu Gironde matin.

Thomas Cazenave, chef de file du groupe d'opposition La République en marche à Bordeaux, était l'invité de France Bleu Gironde, ce mardi 29 septembre.
Thomas Cazenave, chef de file du groupe d'opposition La République en marche à Bordeaux, était l'invité de France Bleu Gironde, ce mardi 29 septembre. © Radio France - Paul Sertillanges

"Il a été élu sur l'urgence climatique, et _il n'y a aujourd'hui aucune mesure en matière d'urgence climatique_", s'insurge Thomas Cazenave, chef de file du groupe d'opposition La République en marche à Bordeaux, à propos de Pierre Hurmic, maire de Bordeaux. Il était l'invité de France Bleu Gironde, ce mardi matin à l'occasion du conseil municipal de rentrée.

On est très loin des promesses de campagne.

"J'attends des mesures fortes au sujet de l'urgence climatique mais aussi en matière économique, poursuit-il. Quel rôle a Bordeaux dans le plan de relance et comment attirer de nouvelles entreprises ? Je trouve que ça n'est aujourd'hui pas assez ambitieux."

Le sapin de Noël, c'est une polémique inutile qui nous a empêché de parler du fond.

Pierre Hurmic est élu depuis trois mois. "Oui, trois mois, mais quand vous avez été 25 ans dans l'opposition, vous avez eu le temps de réfléchir quand même, affirme Thomas Cazenave. Ça manque d'ambition sur un certain nombre de sujets."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess