Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

VIDEO - "La jeunesse algérienne veut la fin de tout le système Bouteflika", Ouassila Soum adjointe à St-Pierre-des-Corps

vendredi 29 mars 2019 à 11:39 Par François Desplans, France Bleu Touraine

Comme chaque vendredi, des centaines de milliers d'algériens vont descendre dans la rue pour réclamer le véritable départ du président Bouteflika. Un soulèvement populaire sans violence dont se dit fière Ouassila Soum, franco-algérienne et adjointe à la mairie de St-Pierre-des-Corps.

Ouassila Soum, franco-algérienne, adjointe à la mairie de St-Pierre-des-Corps, candidate aux Européennes sur la liste Génération.s de Benoît Hamon
Ouassila Soum, franco-algérienne, adjointe à la mairie de St-Pierre-des-Corps, candidate aux Européennes sur la liste Génération.s de Benoît Hamon © Radio France - Sylvain Maisonneuve

Saint-Pierre-des-Corps, France

" Près d'un Algérien sur deux a moins de 25 ans aujourd'hui. Et toute cette jeunesse veut en finir avec ce système, avec le clan Bouteflika. Elle veut vivre son Printemps Arabe comme l'ont vécu en 2010 les Tunisiens ou les Égyptiens. Et elle ne se contentera pas des dernières annonces de l'armée qui veut lâcher le président. Ce n'est pas vraiment sincère. L'armée a toujours été aux côtés du FLN, le parti unique depuis des années. Mais face à la pression de la rue, au mouvement populaire historique, l'armée se dit qu'il vaut mieux trouver une porte de sortie."

_"_C'est un mouvement sans violence, dans le calme avec beaucoup de respect. J'en suis assez fière surtout quand on le compare avec le mouvement des gilets jaunes en France où c'est une escalade de la violence."