Politique

VIDÉO | Manuel Valls craint une victoire du FN à l'élection présidentielle de 2017

Par Germain Arrigoni, France Bleu dimanche 8 mars 2015 à 15:51 Mis à jour le dimanche 8 mars 2015 à 19:00

Manuel Valls
Manuel Valls © Maxppp

Manuel Valls, qui assure qu'il restera à Matignon quelle que soit l'issue des élections départementales fin mars, a fait part dimanche de "son angoisse" face aux gros scores promis par les sondages au FN, un parti en mesure de gagner, selon lui, la présidentielle dès 2017.

Le Premier ministre a dit assumer le fait de recourir à la "stigmatisation" du parti de Marine Le Pen, crédité de près de 30% des intentions de vote pour le scrutin des 22 et 29 mars, et qui mènerait selon lui la France à la "ruine"

"Je n'ai pas peur pour moi", a déclaré M. Valls, dimanche lors d'une interview sur I-Télé/Europe 1/Le Monde. "J'ai peur pour mon pays, j'ai peur qu'il se fracasse contre le Front National", a-t-il dit, en lançant un appel à la mobilisation électorale. Et d'ajouter : "Mon angoisse, puis-je vous parler de mon angoisse, de ma peur pour le pays ? C'est le FN à 30%, pas au deuxième tour, mais au premier tour des élections départementales."

Celui qui avait déjà décrit en septembre un FN* "aux portes du pouvoir", * a rappelé que la formation d'extrême droite* "était déjà le premier parti de France aux élections européennes. Il peut l'être de nouveau à l'occasion des élections départementales"* , a-t-il prédit. Il assure rester à Matignon après les départementales ----------------------------------------------------- Interrogé par ailleurs sur le fait de savoir s'il resterait en poste en cas d'échec lors des départementales, un an après sa nomination à Matignon, Manuel Valls a répondu: *"Sans aucun doute"* .  *"Je continuerai la mission que m'a confiée le Président de la République, celle de réformer le pays. Mais ça n'est pas la question que se posent les Français"* , a-t-il dit.