Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

VIDEO - Municipales à Pithiviers : un débat à trois sur quatre qui clôture une campagne au vitriol

Par

Philippe Nolland le maire sortant de Pithiviers ayant refusé de participer au débat organisé par France Bleu Orléans avant le second tour des élections municipales, trois des quatre candidats pithivériens ont débattu ce mercredi soir. Thierry Stromboni, Christophe Simonet et Maxime Buizard.

Trois des candidats aux municipales à Pithiviers autour de Anne Oger (de gauche à droite Maxime Buizard, Thierry Stromboni et Christophe Simonet) Trois des candidats aux municipales à Pithiviers autour de Anne Oger (de gauche à droite Maxime Buizard, Thierry Stromboni et Christophe Simonet)
Trois des candidats aux municipales à Pithiviers autour de Anne Oger (de gauche à droite Maxime Buizard, Thierry Stromboni et Christophe Simonet) © Radio France - Antoine Denéchère

France Bleu Orléans organisait ce mercredi soir le dernier de ses débats en studio avant le second tour des élections municipales, le 28 juin prochain. Après Montargis, Orléans, et Fleury les Aubrais, coup de projecteur sur Pithiviers, la capitale du Nord-Loiret

Publicité
Logo France Bleu

Un débat un peu particulier, en présence de seulement trois des quatre candidats au second tour des municipales. Le maire sortant Philippe Nolland, tête de la liste "Réussir pour Pithiviers", arrivé en tête du premier tour le 15 mars dernier avec 22,5% (419 voix) a refusé de participer à ce rendez-vous pourtant classique en période de campagne électorale.

loading

Ce sont donc les trois têtes de listes encore en lice à Pithiviers qui se sont affrontés ce mercredi soir : le militant LR Maxime Buizard, tête de la liste "Pithiviers au coeur", arrivée en seconde position au premier tour avec 22,75% (405 voix). Christophe Simonet, tête de la liste "Créons un avenir pour Pithiviers fusionnée entre les deux tours avec celle de Clément Masson. Elle avait obtenu 398 voix le 15 mars (21,37%). Et le socialiste Thierry Stromboni, en tête de la liste "Pithiviers maison commune" qui avait fait un score de 17,78% (331 voix). 

loading

Les trois candidats présents ont évoqué le ton de la campagne, particulièrement tendue à Pithiviers et notamment dans les derniers jours. La gestion de la crise du coronavirus par la mairie. Et décliné leurs propositions et leurs programmes pour répondre à la crise sociale et économique qui a suivi la crise sanitaire, notamment la question du soutien au commerce local.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu