Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Droit d'inventaire

VIDÉO - Municipales aux Angles : Michel Poudade défend son bilan et briguera un deuxième mandat

-
Par , France Bleu Roussillon

Chaque lundi matin sur France Bleu Roussillon, le maire d'une commune emblématique des Pyrénées-Orientales vient défendre son bilan, à l'approche des élections municipales de mars 2020. Ce lundi, le maire des Angles, Michel Poudade, faisait son droit d'inventaire.

La mairie des Angles
La mairie des Angles © Radio France - Tanguy Bocconi

Les Angles, France

Le droit d'inventaire prend de l'altitude ce matin avec Michel Poudade le maire des Angles, célèbre station de ski du Capcir. Âgé de 56 ans, ce chef d'entreprise achève son premier mandat à la tête de cette commune de 537 habitants. En 2014 il avait été élu dés le premier tour avec plus de 55% des voix sur une liste sans étiquette.

Un premier mandat marqué par l'inauguration du complexe Angléo

C'était l'une des principales promesses de campagne de Michel Poudade pour diversifier les activités de la station: le complexe aqua-ludique Angléo, un chantier à plus de 7 millions d'euros, a été inauguré le 15 décembre dernier. Ce centre géré en régie municipale a permis la création de 16 emplois. 

Selon le maire des Angles, les premiers chiffres d'exploitation sont rassurants : "Avec 80.000 entrées depuis l'ouverture, nous avons réalisé prés d'1,2 million de chiffre d'affaire. C'est un succès qui va nous permettre d'être à l'équilibre budgétaire dés sa première année de fonctionnement".

Polémique autour du projet d'extension du plan local d'urbanisme 

Au cours de son mandat, Michel Poudade a également soutenu une extension du PLU pour permettre  la construction de chalets et d'appartements sur plus de huit hectares. Un projet contesté devant le tribunal administratif par plusieurs associations qui l'accusent de vouloir bétonner inutilement la montagne.

C'est le cas d'Olivier Toubert, vice-président de l'association "Bien vivre en Pyrénées Catalanes": "Ce sont des terres agricoles qui sont exploitées par des éleveurs et des cultivateurs, tout le monde peut le constater, sauf le maire des Angles qui reste sur des logiques de développement vieilles de 50 ans, explique-t-il.La priorité doit-être donnée à la rénovation des bâtiments et à l'occupation des friches urbaines déjà disponibles aux Angles, et pas à la consommation de terres agricoles sans besoin réel pour loger des touristes ou de nouveaux habitants."   

Des arguments réfutés par Michel Poudade : "Nous avons déjà réduit le projet initial à seulement 8,5 hectares au lieu des 40 possibles. Les friches urbaines appartiennent à des privés, c'est bien plus compliqué d'agir à ce niveau. Je ne suis pas d'accord avec Mr Toubert, il n'y a plus assez de place disponible pour construire en centre-ville, sans compter que l'installation prochaine de la fibre optique va nous permettre d'attirer une population supplémentaire aux Angles."

De nombreux autres chapitres ont été abordés au cours de cet entretien, consultable en intégralité sur notre vidéo.

Retrouvez l'émission "Droit d'inventaire", chaque lundi matin à 7h45 sur France Bleu Roussillon.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu