Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Muriel Pénicaud : la démission de Laurent Wauquiez est "logique, cohérente"

-
Par , France Bleu Occitanie

La ministre du Travail était l'invitée de France Bleu Occitanie ce lundi matin, alors qu'elle vient inaugurer l'école de cuisine de Thierry Marx aujourd'hui à Toulouse. Elle en profite pour appeler les élus Les Républicains à rejoindre La République en Marche pour les municipales.

Muriel Penicaud, ministre du travail, invitée de France Bleu Occitanie
Muriel Penicaud, ministre du travail, invitée de France Bleu Occitanie © Radio France - France Bleu Occitanie

France Bleu Occitanie : Laurent Wauquiez a annoncé sa démission hier soir des Républicains... Quelle est votre réaction ce lundi matin ?

Muriel Pénicaud : C'est logique, c'est cohérent. Maintenant c'est aux Républicains de s'organiser.

Après la gauche, c'est autour de la droite d'exploser ? La République en Marche a pris toute la place ?

On est sur une tendance de fond, où les Français ont montré il y a deux ans que les paris traditionnels ne correspondent pas bien à leurs aspirations. Il y a une recomposition du paysage politique en France, mais aussi dans toute l'Europe. Pour tous les politiques, c'est un sujet de réflexion : il faut faire de la politique autrement. C'est ce que nous voulons faire, ce que nous faisons, ce que nous essayons de faire chaque jour un peu mieux.

Ca veut dire aussi que La République en Marche va faire un appel du pied aux cadres des Républicains, comme l'a fait Marine Le Pen de l'autre côté ?

Le sujet aujourd'hui ça va être pour tous ceux qui vont aux élections municipales, de savoir où ils veulent aller, comment ils veulent faire du progrès économique et social. Et on appelle, on appellera oui, tous ceux qui veulent nous rejoindre aux municipales à venir vers nous s'ils le souhaitent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess