Politique

VIDEO - Olivier Klein : "Je pense qu'il faut aller plus loin dans le financement des mosquées..."

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région mardi 18 octobre 2016 à 9:15 Mis à jour le mardi 18 octobre 2016 à 16:02

Olivier Klein
Olivier Klein - Martine Bréson

Olivier Klein, maire PS de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis,) était l'invité de France Bleu à 8h10. Il a parlé du lancement des travaux du prolongement du tram T4 qui a lieu aujourd'hui, de la réhabilitation du centre ville, de la colère des policiers et de la laïcité.

Olivier Klein, maire socialiste de Clichy-sous-Bois en Seine-Saint-Denis était l'invité de France Bleu à 8h10. Cette journée est marquée par le lancement des travaux du prolongement du tramway T4 qui va désenclaver la ville. Ce tram qui va changer la vie des habitants a pris beaucoup de retard. Il faudra encore attendre 2019 pour pouvoir l'utiliser. "Le plus important, c'est que le chantier démarre" a réagi Olivier Klein. "Le tramway, ça fait la ville" affirme le maire de Clichy-sous-Bois en précisant que ce tram va passer au cœur de ce qui doit être le centre ville où seront construits des logements avec des commerces en rez-de-chaussée. A Clichy-sous-Bois, 1.500 logements doivent aussi être rénovés.

Olivier Klein explique les retards par le financement qui est important "Pour faire un tram, il faut beaucoup d'argent" dit-il en rappelant aussi que ce projet a été ralenti par les difficultés rencontrées avec les villes voisines qui avaient des inquiétudes face à l'arrivée de ce tram. Aujourd’hui, il faut une heure et demi pour faire les 12 kilomètres qui séparent Paris de Saint-Denis dans des conditions de transport difficiles avec des bus souvent bondés que les habitants sont obligés de prendre pour rejoindre les RER . Avec ce tram, les trajets seront plus rapides et plus confortables pour ceux qui se déplacent pour travailler et étudier.

Beaucoup de choses ont été lancées, mais il faut du temps pour en voir les fruits. Olivier Klein a aussi indiqué qu'il pensait que "d'un point de vue symbolique on a eu tort de ne pas mettre en place le droit de vote pour les étrangers aux élections locales, que c'est une erreur symbolique qu'on continue à payer".

Il dit comprendre la colère des policiers. Il indique qu'il a demandé que le commissariat de Clichy-sous-Bois serve de lieu test pour les dispositifs contre le contrôle au faciès comme le récépissé. Il a indiqué que "aujourd'hui les policiers de Clichy ont les petites caméras et ils s'en réjouissent. C'est aussi un élément de sécurisation pour ceux qui sont contrôlés et pour ceux qui contrôlent... Tout ce qui contribue à l'apaisement est important".

Sur la laïcité, selon Olivier Klein "nos concitoyens musulmans se sentent trop souvent stigmatisés alors qu'ils font évidemment pleinement partis de la République... Je pense qu'il faut aller plus loin dans le financement des mosquées et des lieux de culte... Les citoyens de confession musulmane sont surtout des citoyens et souhaitent vivre dans la société comme tout un chacun".

Regardez l'interview d'Olivier Klein :

Partager sur :