Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO : "On part avec une légère avance avec cet accord avec LREM" selon le maire de Tours Christophe Bouchet

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Touraine

Le maire de Tours, Christophe Bouchet, a officialisé l'accord avec la liste LREM de Benoist Pierre pour le second tour des municipales. Il réintègre 16 noms, dont son ancienne adjointe Barabara Darnet-Malaquin. Pour le maire sortant, cette union est naturelle malgré des relations tumultueuses.

Christophe Bouchet et Benoist Pierre officialisent l'accord à la plage de Tours
Christophe Bouchet et Benoist Pierre officialisent l'accord à la plage de Tours © Radio France - Marie-Ange Lescure

Christophe Bouchet, le maire sortant de Tours, et Benoist Pierre, la tête de liste LREM, feront donc liste commune pour le second tour de l'élection municipale le 28 juin prochain. Un accord a été trouvé entre les deux hommes, alors que Christophe Bouchet demandait il y a encore un an, l'investiture En Marche. Une investiture finalement accordée, sous la pression des députés et des militants LREM,  à Benoist Pierre qui a recueilli plus de 12% des suffrages lors du 1er tour des municipales le 15 mars.  Pourtant, en juin 2019, Benoist Pierre était peu amène envers son partenaire d'aujourd'hui, contestant la méthode Christophe Bouchet, le bilan, l'absence de concertation et les projets (aménagement des Halles, arrivée des hôtels aux Portes de Loire)..... Mais Christophe Bouchet explique "qu'il a toujours œuvré pour un rassemblement, et qu'entre lui et LREM, c'est le même espace politique". Il dit qu'avec la crise, "il faut travailler ensemble, sur les convergences, les mesures d'urgence, d'autant plus qu'on a appris à se connaître".

On part avec une légère avance sur nos adversaires parce qu'on est deux listes de même nature

Pour sceller cet accord, "cette union naturelle" dit Christophe Bouchet, ce dernier  a fait de la place à 16 nouveaux noms de la liste Benoist Pierre, qui deviendrait (en cas de victoire), le premier adjoint de l'équipe municipale. Ce dernier parle lui d'une "addition de compétences, et voit dans cet accord, la possibilité d'un meilleur ancrage de LREM localement". 

On retrouve donc Céline Delagarde, Pierre Commandeur, Gérard Chautemps, Jean-Jacques Place, et surtout l'ancienne adjointe de Christophe Bouchet, Barbara Darnet-Malaquin qui fugurait en 2ème position sur la liste Benoist Pierre. Elle est donc réintégrée en 8ème position sur la nouvelle liste, alors qu'elle avait démissionné de ses fonctions "après avoir été traitée de pourrie par le maire", qui avait parlé "d'élue déloyale".  Christophe Bouchet  explique que "Barbara était en colère. Elle a choisi de revenir. Moi je suis un homme ouvert, accueillant, bienveillant. On l'accueille avec bonheur". 

Barbara Darnet-Malaquin, traitée de pourrie en janvier 2019, revient dans l'équipe, et "est accueillie avec bonheur"

Le maire de Tours, Christophe Bouchet
Le maire de Tours, Christophe Bouchet © Radio France - Sylvain Maisonenuve

Pour Christophe Bouchet, ce rapprochement avec la liste LREM "permet de créer, avec potentiellement 38% des voix, une vraie dynamique. J'étais 10 points derrière Emmanuel Denis mais dans un contexte particulier. Il y avait 10 listes au premier tour!!". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu